Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : lien entre diabète de type 2 et déclin cognitif


Le diabète de type 2 est une maladie chronique qui affecte la production d’insuline et les taux de sucre dans le sang. De nouvelles recherches suggèrent toutefois que l’étendue de cette maladie pourrait être plus large que prévu.

Des chercheurs australiens ont étudié s’il existait une association entre le diabète de type 2 et l’atrophie cérébrale et le déclin cognitif. En outre, si un tel lien existait, ils souhaitaient savoir s’il y avait une relation de cause à effet.

Pour leur étude, les chercheurs ont recruté 705 seniors et ont entrepris des mesures de leur cerveau et de leur cognition.

Il s’agit de la première étude à comparer à la fois la cognition et la taille du cerveau chez les personnes atteintes ou non de diabète de type 2. Les résultats ont été publiés dans la revue Diabetologia.

Le diabète de type 2 lié au déclin cognitif

Sur le nombre total de participants, 348 étaient atteints de diabète de type 2. Les chercheurs ont eu recours à des examens par IRM pour mesurer le volume cérébral ventriculaire et le volume total du cerveau, deux marqueurs de l’atrophie cérébrale.

Les chercheurs ont également mesuré la fonction cognitive globale et la fonction cognitive dans sept domaines à trois moments différents sur une période de 4,6 ans.

Les scientifiques ont ajusté leurs résultats en fonction de l’âge, du sexe, de l’éducation et des facteurs de risque vasculaire, notamment le tabagisme, les événements cardiovasculaires, tels que les crises cardiaques, les AVC ou l’hypertension, ainsi que les taux de cholestérol et l’indice de masse corporelle.

L’analyse a révélé de fortes associations entre le diabète de type de 2 et le déclin cognitif.

Les chercheurs ont également appliqué un test de médiation pour voir si une atrophie cérébrale expliquait les associations entre le diabète de type 2 et le déclin cognitif. Cependant, ils n’ont trouvé aucune preuve que le taux d’atrophie du cerveau ait eu un impact sur l’association entre le diabète et la fonction cognitive.

En outre, l’analyse n’a révélé aucune différence dans la vitesse de contraction du cerveau entre les personnes atteintes ou non de diabète, même si les personnes atteintes de diabète présentaient une plus grande atrophie cérébrale au début de l’étude.

Pourquoi le déclin cognitif peut conduire à la démence ?

Enfin, alors que les personnes non diabétiques ont présenté une légère augmentation de leur fluence verbale au cours de l’étude, celle des personnes atteintes de diabète a diminué.

« Un tel déclin peut contribuer aux difficultés dans les activités de la vie quotidienne et à des comportements sains, tels que la compliance aux médicaments », commentent les chercheurs.

« Cette mauvaise adhésion aux médicaments pourrait à son tour avoir une influence médiocre sur la santé vasculaire et le déclin cognitif, et éventuellement l’apparition précoce de la démence chez les personnes atteintes de diabète de type 2 ».

« Chez les personnes âgées, le diabète de type 2 est associé à un déclin de la mémoire verbale et de la fluidité sur environ 5 ans, mais l’effet du diabète sur l’atrophie cérébrale peut commencer plus tôt, à l’âge mûr ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.