Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : Le régime Keto protégerait contre le déclin cognitif


Les régimes cétogènes, ou Keto diet, sont faibles en glucides et riches en graisses. De nombreuses personnes suivent de tels régimes pour perdre du poids. Cependant, un régime Keto peut aussi apporter d’autres avantages. Il pourrait notamment aider à garder un cerveau jeune et en bonne santé, comme le suggèrent de nouvelles recherches.

Un régime Keto est riche en lipides, pauvre en glucides et contient une quantité appropriée de protéines. Ce type de régime est destiné à déclencher une cétose, un processus métabolique par lequel le corps décompose les graisses et les protéines et les transforme en énergie, entraînant ainsi une perte de poids.

En plus de déclencher une perte de poids, la diète cétogène peut avoir d’autres effets bénéfiques sur la santé, comme l’ont récemment suggéré certaines études. Par exemple, une de ces études a fait valoir que les régimes Keto pourraient aider à réduire les effets secondaires de certains traitements contre le cancer.

Des chercheurs du Centre Sanders-Brown de l’Université du Kentucky, évaluent actuellement des données probantes suggérant que les régimes cétogènes pourraient également contribuer à enrayer le déclin cognitif.

Les scientifiques ont mené deux études chez la souris. Les résultats indiquent que les régimes cétogènes peuvent protéger la fonction neurovasculaire, ainsi que la fonction métabolique en général, ce qui peut aider les animaux à maintenir une fonction cognitive saine.

Le régime Keto élimine la bêta-amyloïde

La première étude a examiné les effets d’un régime cétogène sur la fonction neurovasculaire, qui comprend les fonctions sensorielles et motrices, ainsi que la circulation. Les chercheurs ont travaillé avec deux groupes de souris. Les rongeurs ont reçu soit un régime cétogène, soit un régime alimentaire normal pendant 16 semaines.

Après cette période, les scientifiques ont découvert que les souris qui avaient suivi le régime cétogène avaient non seulement amélioré le flux sanguin vers le cerveau, mais également obtenu un meilleur équilibre bactérien dans l’intestin, ainsi qu’une réduction du taux de glucose sanguin et du poids.

En outre, le régime cétogène semblait également stimuler la clairance de la protéine bêta-amyloïde dans le cerveau, des éléments constitutifs qui, dans la maladie d’Alzheimer, se collent les uns aux autres, formant des plaques toxiques qui interfèrent avec la signalisation neuronale.

« Nous avons été ravis de voir que nous pourrions effectivement utiliser un régime cétogène pour atténuer le risque de maladie d’Alzheimer », ont commenté les chercheurs.

Amélioration du fonctionnement neurovasculaire et métabolique

Dans la seconde étude, les chercheurs ont analysé le cerveau de souris ayant reçu l’une des trois interventions suivantes : une dose de rapamycine, une exposition au régime Keto ou une simple restriction calorique. Les chercheurs ont travaillé avec des animaux jeunes et âgés pour comprendre les effets de ces interventions sur le fonctionnement cognitif.

« Nos travaux antérieurs avaient déjà démontré l’effet positif que la rapamycine et la restriction calorique avaient sur la fonction neurovasculaire. Nous avons émis l’hypothèse que la neuro imagerie pourrait permettre de voir ces changements dans un cerveau vivant ».

Les résultats ont indiqué que la restriction calorique pourrait améliorer le fonctionnement neurovasculaire et métabolique chez les souris âgées, protégeant ainsi la santé de leur cerveau.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.