Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Des suppléments d’épinards pour augmenter la force musculaire


Une nouvelle recherche a examiné le potentiel de l’extrait d’épinard en tant qu’amplificateur des performances sportives. L’ingrédient actif de l’extrait d’épinard améliorerait considérablement la force musculaire, amenant les auteurs de l’étude à recommander l’interdiction du supplément dans les sports.

Les épinards : le « secret russe »

Riche en calcium, magnésium et fer, beaucoup appellent les épinards un superaliment. Certaines études suggèrent que les épinards ont divers avantages pour la santé, tels que lutter contre le cancer, prévenir l’asthme, réduire la tension artérielle et aider les personnes atteintes de diabète à gérer leur maladie.

Une nouvelle recherche a examiné un autre avantage potentiel de la plante, bien que l’étude ait étudié un extrait d’épinard sous la forme d’un complément alimentaire plutôt que de la nourriture elle-même.

Des chercheurs allemands ont examiné l’effet de l’ecdystérone sur les performances sportives et la force musculaire. L’ecdystérone est le composé principal de l’extrait d’épinard. C’est un phytostéroïde, c’est-à-dire un stéroïde naturellement présent dans les plantes et qui appartient à une classe appelée phytostérols, qui sont structurellement similaires au cholestérol.

Des études antérieures chez les mammifères ont montré que les ecdystéroïdes ont un large éventail d’effets bénéfiques. Dans les années 1980, des chercheurs ont surnommé l’ecdystérone le « secret russe », après avoir soupçonné que des athlètes olympiques russes l’utilisaient comme supplément de performance.

D’autres études ont démontré que l’ecdystérone augmentait la synthèse des protéines dans le muscle squelettique. Comme l’expliquent les chercheurs, des tests antérieurs in vitro et in vivo ont montré que l’ecdystérone était plus puissant que d’autres stéroïdes interdits dans le sport, tels que la méthandiénone.

Les résultats de cette nouvelle étude ont été publiés dans la revue Archives of Toxicology.

Étudier l’ecdystérone et la force musculaire

Pour cette recherche, les scientifiques ont mené une étude à double insu sur 46 jeunes athlètes. Ils les ont divisés en deux groupes, l’un recevant l’extrait d’épinard et l’autre recevant un placébo. Ni les participants, ni les chercheurs ne savaient ce qu’ils prenaient et l’intervention a duré 10 semaines.

Pendant ce temps, les membres du premier groupe ont reçu différentes doses de suppléments contenant de l’ecdystérone afin de déterminer leurs effets sur l’amélioration de la performance.

Les chercheurs ont prélevé des échantillons de sang et d’urine et les ont examinés pour rechercher l’ecdystérone et des biomarqueurs potentiels d’amélioration de la performance. Ils ont également effectué un examen complet des substances interdites améliorant la performance.

Augmentation de la masse musculaire et meilleures performances

Les résultats ont révélé que les participants prenant de l’ecdystérone avaient des augmentations de la masse musculaire nettement plus importantes. Des expériences in vitro ont reproduit les résultats et les chercheurs ont trouvé que l’ecdystérone interagissait avec le récepteur des œstrogènes bêta. Les tests ont également révélé des augmentations significatives des performances à la presse couchée à une répétition.

Cependant, les analyses de sang et d’urine ne présentaient aucun signe de toxicité hépatique ou rénale.

« Ces données soulignent l’efficacité d’une supplémentation en ecdystérone en ce qui concerne les performances sportives. Nos résultats suggèrent fortement l’inclusion de l’ecdystérone dans la liste des suppléments et méthodes interdits dans le sport », ont conclu les chercheurs.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.