Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

7 étapes simples pour réduire le risque futur de maladie cardiovasculaire


Le maintien d’une bonne santé cardiovasculaire sur une longue période contribue à réduire le risque de maladie cardiovasculaire sur le long terme. C’est la conclusion principale d’une étude parue dans la revue JAMA Networks Open.

Le « Life’s Simple 7 »

À l’aide des meilleures preuves disponibles, l’American Heart Association (AHA) a mis au point le Life’s Simple 7, un ensemble de facteurs permettant de prédire et de protéger la santé cardiaque d’une personne. Le Life’s Simple 7 comprend quatre comportements modifiables, c’est-à-dire des mesures que vous pouvez prendre pour réduire vos risques de développer une maladie cardiaque : cesser de fumer, maintenir un poids de santé, manger sainement et être actif physiquement.

Le Life’s Simple 7 comprend également trois mesures : la pression artérielle, le cholestérol et la glycémie. En les contrôlant et en respectant les quatre comportements, il est possible de réduire le risque de décès par AVC ou maladie cardiovasculaire (MCV).

 L’AHA suggère d’évaluer chaque métrique et comportement et de les classer comme « médiocres », « intermédiaires » et « idéaux ». Ainsi il serait possible de juger un comportement tel que fumer régulièrement comme « médiocre », avoir fumé au cours de sa vie comme « intermédiaire » et ne jamais avoir fumé comme « idéal ».

« Seulement 2 % de la population répondent à toutes les exigences idéales pour ces sept facteurs » expliquent les chercheurs de cette nouvelle étude, qui visait à déterminer si le respect de ces sept directives au fil du temps pouvait réduire le risque futur de contracter une MCV chez une personne.

Le fait que si peu de personnes répondent aux critères de l’AHA « soulève la question de savoir si l’amélioration de ces paramètres est liée à un risque futur moindre de MCV. Cela le devrait, mais personne ne disposait des données pour soutenir cette idée jusqu’à présent », ont précisé les chercheurs.

Réduction de près de 80 % du risque de maladie cardiaque

Pour le savoir, les chercheurs ont examiné les données de 74 701 adultes chinois qui ont répondu à des questionnaires sur leur état de santé général et ont participé à divers tests cliniques à trois reprises entre 2006 et 2010.

Les chercheurs ont rassemblé ces informations et analysé leur relation avec l’incidence des maladies cardiovasculaires au cours des années suivantes. Au cours de la période 2006-2010, les chercheurs ont identifié cinq modèles de santé cardiaque que les participants à l’étude ont suivis. « Environ 19 % des participants ont pu maintenir un meilleur score de santé cardiovasculaire au cours des quatre années. Nous avons constaté que ces personnes avaient 79 % moins de risques de développer une maladie cardiaque que les personnes dont le score de santé cardiovasculaire était faible ».

« Nous avons également examiné si l’amélioration du score de santé cardiovasculaire au fil du temps affectait le risque futur de MCV. Nous avons constaté que l’amélioration de la santé cardiovasculaire globale au fil du temps était liée à la réduction future des MCV, même pour les personnes dont l’état de santé cardiovasculaire était médiocre au début de l’étude ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.