Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

La marche est l’activité physique parfaite pour les seniors


Une nouvelle étude publiée dans la revue The American Journal of Preventive Medicine suggère que même une petite marche régulière peut augmenter significativement la longévité et améliorer la santé par rapport à l’inactivité.

Ceux qui marchent présentent une réduction du risque de mortalité toutes causes confondues

Les directives sur l’activité physique recommandent que les adultes pratiquent au moins 150 minutes d’activité physique modérée, ou 75 minutes d’activité physique intense, chaque semaine pour obtenir des bienfaits « substantiels » pour la santé.

Certains de ces avantages comprennent la réduction du risque de décès prématuré,  d’apparition de maladies cardiovasculaires comme les maladies coronariennes et les AVC, mais également la réduction du risque de cancer, du diabète de type 2 et d’ostéoporose.

On pense également qu’un mode de vie actif bénéficie à la santé mentale, car l’exercice améliore la fonction cognitive et réduit la probabilité d’avoir une dépression.

Une nouvelle étude vient de révéler que même les niveaux de marche qui ne respectent pas les recommandations réduisent encore considérablement le risque de décès prématuré.

Les chercheurs ont examiné les données recueillies auprès de 140 000 personnes dont 6 à 7% ont déclaré n’avoir participé à aucune activité physique modérée ou vigoureuse au début de l’étude.

Les 93 à 94% restants ont déclaré qu’ils marchaient, et pour presque la moitié d’entre eux, la marche était le seul type d’activité physique modérée qu’ils pratiquaient.

« Les points forts de cette étude sont la grande taille de l’échantillon, la grande proportion de participants qui marchent exclusivement pour faire de l’exercice, et notre capacité à considérer beaucoup de facteurs de confusion potentiels », ont déclaré les chercheurs.

L’étude a révélé que, comparativement à l’absence d’activité physique, il y avait moins de 2 heures de marche hebdomadaires en corrélation avec une réduction du risque de mortalité toutes causes confondues.

En outre, le respect ou le dépassement des directives pour l’activité physique seulement avec la marche était lié à une diminution de 20% du risque de mortalité.

La différence de résultats entre ceux qui répondaient aux recommandations et ceux qui les dépassaient était minime.

La marche est l’activité physique parfaite

La marche semble être la plus efficace pour prévenir la mortalité liée aux maladies respiratoires. Plus précisément, plus de 6 heures de marche hebdomadaire ont été associées à un risque réduit de 35% dans ce type de mortalité.

La mortalité cardiovasculaire était également plus faible chez les personnes dont la seule forme d’activité physique était la marche. Ces personnes étaient 20% moins susceptibles de mourir d’une maladie cardiovasculaire et 9% moins susceptibles de mourir d’un cancer.

 « La marche a été décrite comme un exercice parfait parce qu’elle est simple, gratuite, pratique, ne nécessite aucun équipement ou entraînement particulier et peut être pratiquée à tout âge », commentent les chercheurs.

« Avec le quasi doublement des seniors de plus de 65 ans d’ici 2030, les médecins devraient encourager les patients à marcher même un peu. Nos découvertes sont encourageantes pour les nombreuses personnes qui ne pratiquent actuellement pas d’activité physique, car elles peuvent désormais avec la marche seule obtenir d’énormes bénéfices pour leur santé », ont conclu les chercheurs.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.