Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : un supplément alimentaire pour rester au chaud


On sait que les seniors sont plus sensibles au froid. Une nouvelle étude révèle qu’un supplément nutritionnel, la L-carnitine, pourrait un jour être utilisé pour réchauffer le corps.

Renforcer la réponse aux chutes de températures

À mesure que nous vieillissons, notre capacité à nous réchauffer lorsque la température chute est compromise, ce qui peut entraîner chez les seniors un risque d’hyperthermie.

Une équipe de chercheurs américains a étudié s’il était possible de réduire ce risque et s’est concentrée principalement sur les graisses. La graisse blanche s’accumule lorsque nous prenons trop de calories, ce qui augmente le risque de maladie métabolique. La graisse brune, cependant, est différente. Elle est riche en mitochondries et, à mesure que les températures chutent, elle est activée pour générer de la chaleur.

Chez les humains adultes, il y a peu de graisse brune. En revanche, chez les nouveau-nés et d’autres animaux qui ont besoin de braver le froid, comme les souris, elle est beaucoup plus abondante.

Les chercheurs se sont particulièrement intéressés aux changements dans les niveaux d’acylcarnitines dans le sang. Leur étude a montré que ces lipides augmentaient rapidement en réponse à des températures plus basses. Mais chez la souris âgée, les acylcarnitines restaient relativement faibles, un signe possible qu’elles avaient moins de contrôle sur leur température.

Pour aller plus loin, les chercheurs ont donné aux souris âgées une dose unique du supplément nutritionnel L-carnitine, qui est connu pour augmenter les niveaux d’acylcarnitines. Ils ont constaté une amélioration de la capacité à s’adapter au froid chez ces souris âgées.

Auparavant, lorsque l’on voyait des niveaux élevés d’acylcarnitines, on voyait cela comme un signe de problèmes. Par exemple, chez les nourrissons, cela indique une maladie métabolique. De même, lors d’exercices, cela signifie une contrainte musculaire.

Le fait que les chercheurs aient mesuré une augmentation de ce lipide lors d’une chute de température pouvait supposer aussi faire partie d’une réponse saine. En suivant le chemin des acylcarnitines, les chercheurs ont constaté qu’elles émanaient du foie, ce qui l’implique de fait dans l’adaptation au froid.

L-carnitine, graisse brune et obésité

Si la L-carnitine, un supplémentaire alimentaire facilement disponible, pouvait être utilisée pour aider les seniors à éviter l’hyperthermie, cela constituerait une percée considérable. Le fait que les humains ont beaucoup moins de graisse brune que les souris est susceptible d’être un facteur important. Cependant, ce ne sont pas uniquement les seniors qui pourraient bénéficier de cette découverte.

« Ce travail met un nouveau visage sur un ancien personnage », commentent les chercheurs. « Nous modifions la façon dont nous pensons à la thermogénèse induite par le froid ».

Récemment, il y a eu beaucoup d’intérêt porté à la graisse brune et comment elle pourrait être utilisée pour lutter contre l’obésité. Parce que la graisse brune brûle les calories, on pense qu’elle pourrait être capable de brûler l’excès de graisse.

« L’idée est d’augmenter l’utilisation du carburant pour conduire le processus exigeant de l’énergie à s’adapter au froid. Si nous pouvons trouver un moyen de dire au corps de dépenser plus d’énergie qu’il n’en prend, les calories perdues pourraient conduire à une perte de poids », concluent les chercheurs.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.