Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Le cerveau vieillit de 10 ans avec le surpoids et l’obésité


Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’université de Cambridge au Royaume-Uni révèle qu’être en surpoids ou obèse peut vieillir le cerveau d’environ 10 ans.

L’obésité a doublé en 30 ans

Publiée dans la revue Neurobiology of Aging, l’étude montre que les adultes d’âge moyen en surpoids présentent une réduction du volume de matière blanche dans le cerveau par rapport à leurs homologues sans surpoids.

Les chercheurs, dirigés par le Pr. Paul Fletcher du département de psychiatrie à l’université de Cambridge, expliquent que cette réduction de la matière blanche représente environ une décennie de vieillissement du cerveau.

Selon l’OMS, le taux d’obésité dans le monde a plus que doublé depuis 1980. Il est reconnu que l’obésité peut augmenter le risque de nombreux problèmes de santé, comme les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 et certaines formes de cancer. Mais, de plus en plus, les chercheurs constatent que le surpoids peut également avoir des répercussions négatives dans le cerveau.

En particulier, certaines études ont suggéré que l’obésité pouvait accélérer l’apparition et la progression du rétrécissement du cerveau – la réduction du volume des matières blanches et grises qui se produisent naturellement à mesure que nous vieillissons.

Toutefois, les chercheurs estiment qu’il existait jusqu’à présent un manque de preuves directes pour soutenir cette association.

« Nos populations sont vieillissantes, avec des niveaux croissants d’obésité. Il est donc essentiel que nous établissions comment ces deux facteurs peuvent interagir, car les conséquences sur la santé sont potentiellement graves », commente le Pr. Fletcher.

Augmentation du vieillissement du cerveau avec le surpoids dès la quarantaine

Afin d’en savoir plus sur le lien entre le poids et le rétrécissement du cerveau, les chercheurs ont mené une étude transversale dans laquelle ils ont analysé les données de 473 adultes cognitivement sains et âgés de 20 à 87 ans.

Sur la base de l’IMC des participants, 246 d’entre eux ont été classés comme maigres (IMC de 18,5 à 25, 150 en surpoids (de 25 à 30) et 77 obèses (IMC supérieure à 30). Les chercheurs ont évalué le volume de matière blanche et grise en utilisant l’IRM.

En comparaison avec les sujets du 1er groupe, ceux qui étaient en surpoids ou obèses présentaient une réduction significative du volume de substance blanche.

Les chercheurs ont ensuite examiné la façon dont le volume de matière blanche a été associé avec l’âge et le poids, et ont constaté que le surpoids et l’obésité semblent avoir l’impact le plus négatif sur le cerveau des personnes d’âge moyen.

Les adultes d’âge moyen qui étaient en surpoids ou obèses avaient un volume de matière blanche qui était comparable à ceux des adultes maigres âgés de 10 ans de plus. Par exemple, le volume de matière blanche d’une personne de 50 ans en surpoids était comparable à celle d’un senior maigre de 60 ans.

« Le fait que nous ayons vu ces différences à partir de la quarantaine augmente la possibilité que nous soyons particulièrement vulnérable à cet âge. À l’avenir, il sera également important de savoir si ces changements pourraient être réversibles avec une perte de poids », concluent les chercheurs.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.