Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : rester assis augmente la fragilité chez les femmes


La sédentarité est connue pour avoir des effets néfastes sur la santé. Une nouvelle étude a examiné la façon dont elle affecte les femmes en particulier et leur capacité à récupérer après une maladie ou une blessure.

La sédentarité

Rester assis de manière prolongée nuit à notre santé de diverses façons. Les études montrent que plus vous passez de temps assis, plus vous risquez de mourir prématurément. Et, malheureusement, l’exercice n’annule pas ces effets pernicieux.

La sédentarité affecte notre santé cardiovasculaire et augmente le risque de diabète, préviennent les chercheurs. Certaines études ont même suggéré que cela pourrait faire rétrécir le cerveau.

Avec l’âge, rester assis devient encore plus dangereux, car une augmentation de la sédentarité accroît le risque d’incapacité à marcher, ainsi que la démence chez les seniors.

Une nouvelle étude s’est penchée sur les effets du comportement sédentaire sur les femmes âgées. Des chercheurs de l’Université du Queensland (UQ) à Sainte-Lucie en Australie ont étudié l’impact de la position assise prolongée sur 5 462 femmes d’âge moyen suivies cliniquement pendant 12 ans.

Les résultats ont été publiés dans la revue American Journal of Epidemiology.

Qu’est-ce que la fragilité ? Comment affecte-t-elle les femmes ?

Les chercheurs ont analysé les données de l’étude longitudinale australienne sur la santé des femmes. Celles inscrites à l’étude étaient nées entre 1946 et 1951 et ont déclaré elles-mêmes leur temps passé à rester assise.

Les chercheurs ont évalué la fragilité de ces femmes en utilisant l’échelle FRAIL, allant de 0 (bonne santé) à 5 (fragilité) et les ont divisées en 3 groupes : faible (3,5 heures par jour), moyenne (5,5 heures par jour) et élevée (10 heures ou plus par jour).

« La fragilité signifie que vous avez moins de réserves pour guérir d’une maladie ou d’une blessure, que cela augmente le risque d’hospitalisation, de chutes, d’installation dans des établissements de soins et de mortalité prématurée ».

Des études antérieures ont montré que, bien que les femmes aient tendance à vivre plus longtemps que les hommes, elles courent un risque relativement plus élevé de fragilité, ce qui a incité les chercheurs à étudier exclusivement cet aspect chez les femmes.

Rester assis augmente la fragilité mais les effets sont réversibles

Dans l’ensemble, l’étude a révélé que les femmes qui avaient des niveaux élevés de position assise, environ 10 heures par jour, risquaient davantage de devenir fragiles. En revanche, celles qui passent le moins de temps assises ont un risque moindre de développer des problèmes. Cependant, les effets néfastes de la position assise prolongée semblaient réversibles.

« Les participantes qui ont réduit leur temps de position assise d’environ 2 heures par jour ont réduit leur risque de fragilité », ont expliqué les chercheurs, exhortant les femmes à prendre des mesures préventives. « Afin d’éliminer complètement l’accroissement du risque, les femmes devraient essayer de limiter leur temps passé assises à des niveaux faibles ou moyens, tout en étant physiquement actives ».

Pour une santé optimale, les autorités de santé recommandent que les seniors de plus de 65 ans s’engagent chaque semaine dans au moins 2,5 heures d’activité physique aérobie d’intensité modérée comme la marche rapide.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.