Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : Le reflux gastrique peut augmenter le risque de cancer


Une nouvelle étude suggère que le reflux gastrique peut augmenter le risque de malignités dans les voies respiratoires et digestives supérieures chez les seniors.

Les cancers de la tête et du cou

Les cancers du tractus aérodigestif supérieur incluent les tumeurs malignes du larynx, des amygdales et des sinus, entre autres. A l’échelle mondiale, les cancers de la tête et du cou représentent plus de 800 000 diagnostics annuels et causent plus de 360 000 décès par an.

En France, environ 12 000 nouveaux cas de cancer de la tête et du cou sont diagnostiqués chaque année, avec une prévalence de plus de 70 % chez les hommes.

On sait que plusieurs facteurs sont potentiellement responsables de ces cancers, notamment la consommation d’alcool et de tabac, les infections virales et l’inflammation chronique des voies respiratoires supérieures.

Mais les études qui ont examiné le lien entre le reflux gastro-œsophagien, communément appelé reflux gastrique ou brûlures d’estomac, et les cancers de la tête et du cou ont donné des résultats mitigés. On estime que le reflux gastrique affecte davantage les personnes souffrant d’obésité ainsi que les seniors. Mais cette association n’a pas encore été étudiée dans les populations âgées.

Des chercheurs de l’école de médecine de l’université Tulane à La Nouvelle-Orléans, menés par le Dr. Edward McCoul, ont entrepris l’examen de ce lien potentiel. Ils ont publié leurs résultats dans la revue JAMA Otolaryngology.

Le reflux gastrique pourrait augmenter le risque de cancer du larynx

Pour étudier le lien entre les cancers de la tête et du cou et le reflux gastrique, les chercheurs ont examiné les données de 13 805 seniors âgés de plus de 66 ans ayant reçu un diagnostic pour ce type de cancer, ainsi que les données de 13 805 seniors témoins appariés selon l’âge et le sexe.

Les patients atteints du cancer, dont 3 418 étaient des femmes, avaient reçu un diagnostic de tumeur maligne du larynx, de l’hypopharynx, de l’oropharynx, de l’amygdale, du nasopharynx et des sinus paranasaux. En fait, plus de 60 % des patients avaient un cancer du larynx.

L’étude a révélé une forte association entre le reflux gastrique et le cancer de la gorge, des amygdales et des sinus paranasaux.

Parmi ceux-ci, la plus forte association entre le reflux gastrique et la présence de malignité a été observée dans le larynx. « Ces données suggèrent que les patients âgés avec un reflux gastrique sont 2,37 et 3,47 fois plus susceptibles que ceux sans reflux gastrique d’être diagnostiqués avec des cancers laryngés, hypopharyngés, oropharyngés ou cancer des amygdales », ont commenté les chercheurs.

Les chercheurs reconnaissent cependant à la fois des forces et des faiblesses à leur étude. « Cette étude longitudinale basée sur la population est la première à examiner l’association entre le reflux gastrique et le développement de malignités dans les voies respiratoires et digestives supérieures chez les seniors de plus de 66 ans », ont précisé les chercheurs.

Cependant, malgré la grande taille de l’échantillon, les données n’incluaient pas les usages de l’alcool et du tabac, qui sont des facteurs connus du cancer de la tête et du cou.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.