Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Séniors : réduire l’hypertension pour réduire le risque de MCI


Une étude récente chez les seniors suggère que réduire la pression artérielle sous la norme habituelle peut réduire le risque de déficience cognitive légère, une condition qui précède souvent la démence.

Démence et MCI

La démence est un terme général pour les maladies qui affectent le cerveau et dans lesquelles le comportement, la pensée, la mémoire et la capacité d’accomplir des tâches quotidiennes se dégradent. La maladie d’Alzheimer est la principale cause de démence.

Selon l’OMS, environ 60 à 70 % des 50 millions de personnes atteintes de démence dans le monde sont affectées par la maladie d’Alzheimer.

Beaucoup de personnes handicapées ou incapables de s’occuper d’elles-mêmes sont atteintes de démence. Bien que cela affecte généralement les seniors, ce n’est pas une conséquence normale du vieillissement.

La MCI, ou déficience cognitive légère, est une condition dans laquelle les personnes affectées et les personnes qui les entourent remarquent une certaine perte de capacité mentale. Cela peut inclure par exemple l’oubli de rendez-vous importants, la perte du fil de la conversation et la difficulté à raisonner et à prendre des décisions.

Cependant, les changements qui surviennent avec la MCI ne sont pas si graves et n’empêchent pas la personne de se prendre en charge et de continuer à vivre au quotidien.

La MCI touche environ 15 à 20% des seniors de plus de 65 ans. Avoir une MCI augmente le risque de développer une démence, surtout si les symptômes suggèrent des problèmes de mémoire.

Toutefois, toutes les personnes atteintes de MCI ne développeront pas de démence. La condition peut rester stable ou, dans certains cas s’inverser.

Les experts ne sont pas certains des causes de la MCI, mais soupçonnent fortement que de nombreux cas sont dus à des modifications du cerveau causées par des maladies telles que la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence.

Être âgé, avoir des antécédents familiaux de démence et avoir des conditions qui augmentent le risque de développer une maladie cardiovasculaire sont les facteurs de risque les plus importants d’une MCI.

Un traitement intensif réduit le risque de MCI

Des chercheurs ont recruté 9 361 seniors âgés en moyenne de 68 ans et dont la pression artérielle systolique était d’au moins 130 mm Hg. Au cours de l’essai, la moitié a reçu un traitement intensif, l’autre moitié un traitement standard pour réduire la pression artérielle.

Cinq ans plus tard, à la suite de tests et d’évaluations incluant une expertise en matière de démence et de MCI, les chercheurs ont classé les personnes selon qu’elles étaient atteintes de démence probable, de MCI ou d’aucune condition.

149 participants ayant développé une démence probable avaient reçu un traitement intensif, contre 176 ayant reçu un traitement standard. Ces chiffres correspondent respectivement à 7,2 et 8,6 cas pour 1 000 personnes.

Les chercheurs concluent que, sur la base de ces preuves, un traitement intensif visant à réduire l’hypertension artérielle systolique chez les seniors ne réduit pas le risque de démence de manière significative.

Pour la MCI, l’analyse a révélé qu’un traitement intensif de la pression artérielle réduit considérablement le risque. Les taux étaient de respectivement 14,6 et 18,3 cas pour 1000.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.