Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : la pression artérielle peut augmenter le risque de démence


Selon de nouvelles recherches, avoir une pression artérielle élevée peut prédire une augmentation de l’une des caractéristiques de la maladie d’Alzheimer et un accroissement des lésions cérébrales.

L’hypertension et le cerveau

Des chercheurs américains ont mis en place une étude afin de rechercher des liens entre la pression artérielle et les marqueurs physique de la santé du cerveau chez les seniors. Les résultats ont été publiés la semaine dernière dans la revue Neurology.

« Nous avons étudié si la pression artérielle chez les seniors était liée à des signes de vieillissement du cerveau qui comprennent les enchevêtrements et les plaques caractéristiques de la maladie d’Alzheimer ».

Ils ont également cherché un type de lésion cérébrale appelée infarctus, des zones de tissus morts causés par un blocage de l’approvisionnement en sang, qui peuvent augmenter avec l’âge et qui passent souvent inaperçus et peuvent entraîner des AVC.

L’étude comprenait près de 1300 seniors suivis jusqu’à leur décès, soit en moyenne 8 ans. Au total, les deux tiers du groupe avaient des antécédents d’hypertension, et 87% prenaient des médicaments pour gérer l’hypertension.

Chaque année, les participants ont fait évaluer leur tension artérielle et, après leur décès, leur cerveau a été autopsié. Près de la moitié d’entre eux présentaient au moins un infarctus.

Risque accru de lésion

Comme prévu, les chercheurs ont trouvé des liens entre l’hypertension et la santé du cerveau. Ils ont trouvé que pour chaque écart-type au-dessus de la pression artérielle systolique moyenne du groupe, il y avait 46% de chances accrues d’avoir au moins une lésion cérébrale. Pour mettre cela en perspective, cela équivaut à environ 9 ans de vieillissement cérébral.

Par ailleurs, il y avait un risque accru de 46% de grandes lésions et un risque accru de 36% de plus petites lésions avec chaque augmentation de l’écart-type de pression artérielle systolique.

Les résultats sont restés similaires lorsque les chercheurs ont étudié la pression artérielle diastolique. Un écart-type supérieur à la moyenne du groupe a entrainé une augmentation de 28% du risque de développer une ou plusieurs lésions.

Sur une note légèrement différente, les chercheurs ont constaté que la pression artérielle diastolique diminuant avec le temps était également associée à un risque accru de lésions. Et cette baisse de la tension artérielle au fil du temps a déjà été associée à un risque accru de mortalité.

Hypertension et Alzheimer

Lorsque les chercheurs ont étudié les liens possibles entre l’hypertension et les caractéristiques neurales de la maladie d’Alzheimer, l’image était moins claire. Ils ont examiné deux caractéristiques neurologiques : les enchevêtrements et les plaques dus à l’accumulation de protéines dans le cerveau.

Bien que les lectures de pression artérielle plus élevée étaient associées à un plus grand nombre d’enchevêtrements, elles ne prédisaient pas un nombre accru de plaques. Il existe donc une disparité entre les deux caractéristiques de la maladie d’Alzheimer et de la pression artérielle.

« Alors que nos résultats peuvent éventuellement avoir des implications sur la santé publique pour les recommandations de pression artérielle chez les seniors, d’autres études seront nécessaires pour confirmer et développer nos conclusions avant que de telles recommandations puissent être faites ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.