Seniors : les offices religieux pour augmenter la longévité

...

Une nouvelle étude publiée dans la revue PLOS One a révélé que la participation régulière à des cérémonies religieuses, quelle que soit la confession, peut améliorer la santé et accroitre la longévité chez les personnes d’âge moyen et les seniors.

Risque de décès réduit de 40%

Des chercheurs de l’École de santé publique Emory Rollins à Atlanta ont décidé d’étudier la relation entre la religion, en particulier la fréquentation religieuse, aux déterminants sociaux de la santé. À cette fin, ils ont examiné des données recueillies entre 2004 et 2014 de plus de 18 000 individus âgés de plus de 50 ans aux États-Unis.

Ils ont appliqué des modèles de risques proportionnels de Cox pour calculer le lien entre la présence religieuse et la mortalité toutes causes confondues au cours de la décennie étudiée. Ils ont par ailleurs inclus des variables telles que la présence religieuse, l’importance de la religion et l’affiliation religieuse. Le sexe, la race ou l’appartenance ethnique, l’éducation et le revenu étaient également considérés comme des déterminants potentiels de la santé.

« Après ajustement pour les facteurs confusionnels, la fréquentation des services religieux avait une relation étroite dose-réponse avec la mortalité, de sorte que les individus qui y assistaient fréquemment, au moins une fois par semaine, présentaient un risque réduit de 40 % de mortalité, par rapport à ceux qui n’assistaient jamais aux offices religieux ».

De plus, même les personnes qui assistaient à des cérémonies religieuses moins souvent avaient également moins de risque de mourir prématurément que celles qui n’y participaient jamais. Les chercheurs notent que cet effet positif sur la santé était comparable à celui d’avoir un revenu plus élevé.

Cependant, ceux qui considéraient la religion comme « très » importante avaient un risque de mortalité 4 % plus élevé. Toutes les associations trouvées étaient indépendantes de l’affiliation religieuse.

Pourquoi la fréquentation religieuse est-elle importante ?

« Avec ces résultats, nous avons pu élaborer une théorie et un cadre conceptuel pour des données réelles et nous sommes parvenus à des résultats spectaculaires ». Bien qu’il s’agisse d’une étude observationnelle qui ne peut expliquer la causalité, les chercheurs spéculent sur les raisons potentielles des résultats.

Il se pourrait que les individus qui assistent à des cérémonies religieuses aient tendance à avoir des comportements plus sains, comme ne pas fumer ou consommer de l’alcool. Bénéficier du soutien d’une communauté ou aider les autres peuvent également être des causes sous-jacentes des bienfaits pour la santé des cérémonies religieuses.

Quant à la légère augmentation du risque de mortalité pour ceux qui considèrent la religion comme très importante, les chercheurs expliquent que le sentiment accru de l’importance de la religion dans la vieillisse peut coïncider avec la maladie, le déclin physique et le besoin de réconfort ou de consolation.

« Notre étude met en évidence les avantages de l’inclusion des mesures de la participation religieuse comme un déterminant social supplémentaire de la mortalité, en particulier chez les seniors. C’est une forme d’engagement social et identitaire qui est importante pour beaucoup de seniors, laquelle pourrait fournir une image plus complète des forces sociales qui déterminent leur santé », ont conclu les chercheurs.