Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : vers un nouveau traitement de l’arthrose ?


Une nouvelle étude pourrait avoir révélé une nouvelle stratégie potentielle de prévention et de traitement de l’arthrose, l’une des maladies liées à l’âge les plus courantes et handicapantes.

Des chercheurs américains ont révélé que des protéines appelées FoxO sont essentiellement pour la santé des articulations. En augmentant les niveaux de ces protéines, ils pensent qu’il pourrait être possible de traiter l’arthrose ou même d’empêcher le développement de la maladie.

L’auteur principal de l’étude, le Dr. Martin Lotz, et son équipe ont récemment rendu compte de leurs résultats dans la revue Science Translational Medicine.

On estime que l’arthrose, également appelée maladie dégénérative des articulations, touche plus de 10 millions de Français, ce qui en fait le type d’arthrite le plus courant. La condition est caractérisée par une dégradation du cartilage, qui est le tissu qui amortit les articulations des os. L’arthrose affecte le plus souvent les articulations du genou, de la hanche et des mains.

Dans une étude précédente, le Dr. Martin Lotz et son équipe ont constaté que les niveaux de FoxO dans le cartilage articulaire sont réduits. Pour cette nouvelle étude, les chercheurs ont voulu en savoir plus sur la façon dont les protéines FoxO affectent la santé des articulations.

Les effets du déficit en FoxO chez la souris

Les chercheurs ont atteint leurs résultats en étudiant des souris qui manquaient de protéines FoxO dans leur cartilage articulaire. Par rapport aux souris témoins, les scientifiques ont découvert que les souris déficiences en FoxO présentaient une dégénérescence des articulations à un âge significativement plus jeune.

En outre, les rongeurs déficients en FoxO ont montré une plus grande susceptibilité aux dommages du cartilage lors d’un test sur tapis roulant, et ils étaient également plus susceptibles de développer une arthrose post-traumatique due à une blessure au genou.

Après une enquête plus approfondie, les chercheurs ont découvert que les souris déficientes en FoxO présentaient des anomalies dans un processus appelé autophagie, un processus naturel par lequel les cellules se débarrassent des composants indésirables ou endommagés afin de maintenir leur santé et d’effectuer toutes les réparations.

La carence en FoxO a également conduit à des anomalies dans les processus qui protègent nos cellules contre les dommages causés par les radicaux libres.

De plus, l’étude a révélé que les souris dépourvues de protéines FoxO n’ont pas réussi à produire les niveaux requis d’une protéine appelée lubrifine, qui aide à protéger le cartilage des articulations contre l’usure.

Booster les FoxO pour prévenir l’arthrose

Les chercheurs ont découvert que les protéines FoxO régulent l’expression des gènes importants pour la santé des articulations, y compris ceux qui contrôlent l’inflammation et l’autophagie.

L’absence de protéines FoxO dans le cartilage articulaire entraîne une augmentation de l’inflammation et une diminution de l’autophagie, ce qui signifie que les cellules sont incapables de réparer les dommages.

En augmentant l’expression de FoxO dans les cellules prélevées sur des personnes souffrant d’arthrose, les chercheurs ont pu normaliser l’expression des gènes associés à l’inflammation et à l’autophagie, et la production de lubrifine a également été restaurée.

« Les médicaments qui stimulent l’expression et l’activité des FoxO pourraient être une stratégie pour prévenir et traiter l’arthrose ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.