Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : la ministre de la Santé dévoile ses plans pour les aidants


Le 13 octobre dernier, la ministre de la Santé Agnès Busyn a présenté à l’Assemblée nationale  une batterie de mesures qu’elle prévoit de mettre en place concernant les aidants.

Le répit et le soutien des aidants aux seniors

Selon les chiffres du baromètre des aidants 2015, la France compte 11 millions d’aidants familiaux, dont la plupart sont des femmes (56%) âgées de plus de 50 ans (55%). En seulement 7 ans, 3 millions d’aidants se sont ajoutés, poussés notamment par le vieillissement de la population dû à l’allongement de la durée de la vie.

Près de la moitié des aidants (49%) aident un senior en situation de dépendance. En outre, si 68% des aidants s’occupent d’une seule personne, 32% viennent en aide à 2 ou plus.

Un constat alarmant qui nécessite une réflexion approfondie pour « aider les aidants ». « Toutes les solutions vont être étudiées : le répit à domicile, avec l’expérimentation du baluchonnage ou du recyclage ; le répit en établissement, dans les hôpitaux de jour ; des groupes de parole collectifs ou un soutien individuel ; le repérage des fragilités par des professionnels de santé et l’élargissement des dons de jours de congés », a annoncé la ministre de la Santé.

Rappelons que les dons de congés (loi Mathys) concernent uniquement les parents d’enfants malades, mais pas les salariés aidant un parent en situation de dépendance (handicap, perte d’autonomie). Les fonctionnaires sont également exclus. Cet élargissement serait donc bienvenu pour un grand nombre d’aidants.

Les plateformes de répit, issues du plan Alzheimer 2008-2012, pourraient se généraliser. Pour l’heure, et en-dehors du plan proposé par la ministre de la Santé, ce sont 17 plateformes de répit qui ont vu le jour dans l’ex-région Nord Pas-de-Calais, la seule région pour le moment totalement couverte en France, et permettant un accès privilégié aux usagers.

Les autres mesures prévues

La ministre de la Santé, après avoir entendu le témoignage d’une aidante le 6 octobre, à l’occasion de la journée nationale des aidants, souligne que « des actions de sensibilisation et d’infirmation seront menées en France. Pour l’instant, elles restent dispersées et demandent d’être structurées. La constitution d’un réseau de soutien aux aidants et de proximité me semble nécessaire ».

En outre, Agnès Busyn signale qu’une mission portant sur la conciliation entre la vie professionnelle et vie d’aidant et le retour à l’emploi vient d’être confiée Dominique Gillot, ex sénatrice du Val d’Oise et ancienne secrétaire d’État aux Personnes âgées et aux Personnes handicapées sous le gouvernement Jospin.

« Il m’apparait en effet nécessaire de trouver des solutions plus efficaces pour les 8 à 11 millions de nos concitoyens, en grande majorité des femmes, qui aident leurs proches vieillissants, handicapés ou malades », précise la ministre.

Par ailleurs, et plus globalement, elle prévoit un renforcement de l’accès territorial aux soins selon 4 priorités : renforcer l’offre de soins en augmentant la présence médicale et soignante, mettre en place une révolution numérique pour abolir les distances, améliorer l’organisation des professions de santé et élaborer de nouveaux projets innovants sur la base de la confiance envers les acteurs territoriaux.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.