Seniors : 52 heures d’exercice sur 6 mois pour améliorer la santé du cerveau

...

Selon une nouvelle étude, les seniors devraient faire de l’exercice durant seulement 52 heures sur une période de 6 mois pour renforcer améliorer le fonctionnement de leur cerveau. En outre, les exercices de faible intensité tels que la marche offriraient les mêmes avantages.

L’exercice est bénéfique pour le cerveau des seniors

Comme de plus en plus de recherches le soulignent, l’exercice fait des merveilles sur notre cerveau. Par exemple, une étude récente de 2018 indiquait que courir peut protéger notre mémoire contre les effets néfastes du stress.

De plus, les études ont démontré que l’exercice aide à prévenir le vieillissement du cerveau et à tenir à distance les déficiences cognitives légères (MCI), un précurseur de la démence chez les seniors.

Mais de quelle durée d’exercice les seniors ont-ils besoin pour profiter pleinement de ces avantages cognitifs ? Et pendant combien de temps ?

Pour le savoir, des chercheurs américains ont entrepris une méta-analyse des études existantes sur ce sujet. Ils ont examiné tous les tests contrôlés randomisés dans lesquels un groupe de seniors a exercé pendant au moins 4 semaines et avaient leurs capacités de mémoire et de raisonnement comparées à celles d’un groupe témoin à la fin de l’intervention.

Les résultats ont été publiés dans la revue Neurology : Clinical Practice.

Étudier l’effet de l’exercice sur le cerveau des seniors

Les chercheurs ont examiné 98 études qui ont inclus plus de 11 000 seniors âgés en moyenne de 73 ans et dont 59% étaient considérés comme cliniquement sains. 26% des seniors présentaient des signes de MCI et 15% avaient une démence complète.

De tous les types d’exercices testés par ces études, la marche en particulier était la plus fréquente.

Certaines études ont utilisé d’autres formes d’exercices aérobies, comme le vélo ou la danse, alors que d’autres ont examiné les effets de l’exercice aérobie combinés à l’entrainement en force ou en résistance. D'autres études ont utilisé exclusivement la musculation, tandis que quelques articles ont présenté les effets du yoga ou du tai-chi.

Même l’exercice de faible intensité est bénéfique pour la santé du cerveau

La méta-analyse a montré qu’un moins 52 heures d’exercice sur une période moyenne de 6 mois peuvent conduire à une meilleure vitesse de traitement, qui se réfère à la quantité de temps dont le cerveau a besoin pour traiter l’information ou effectuer une tâche.

Cet effet bénéfique a été observé à la fois chez les seniors jugés cliniquement  sains et chez ceux qui avaient une MCI.

En outre, les personnes en bonne santé ont montré une amélioration de leur fonction exécutive, la capacité du cerveau à se fixer et à atteindre des objectifs, à planifier à l’avance et à élaborer des stratégies.

En comparaison, ceux qui ne se sont exercés que 34 heures pendant 6 mois n’ont reçu aucun avantage, quelle que soit leur condition. En revanche, aucun lien n’a été trouvé avec la mémoire.

Quant aux types d’exercices, ils étaient tous également bénéfiques pour les capacités de réflexion des seniors. La musculation, l’activité aérobie ou les pratiques corps-esprit telles que le yoga ont toutes amélioré les compétences cognitives des seniors.