Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : dansez pour combattre le vieillissement du cerveau


Une nouvelle étude révèle que l’activité physique, en particulier la danse, peut aider à inverser les signes du vieillissement cérébral chez les seniors.

La danse et l’hippocampe

À mesure que nous vieillissons, un certain nombre de changements cérébraux se produisent, comme une diminution du tissu cérébral, une réduction du flux sanguin et une baisse de la communication entre les cellules du cerveau. Tous ces changements peuvent entraver le fonctionnement cognitif, en particulier l’apprentissage et la mémoire.

Des études antérieures ont suggéré que l’activité physique peut contribuer à réduire le déclin cognitif. Une étude de 2016, par exemple, a associé des exercices réguliers d’intensité modérée ou vigoureuse avec un déclin plus lent de la mémoire et des compétences de réflexion chez les plus de 50 ans.

Afin de déterminer quelles formes d’exercice sont les plus efficaces contre le vieillissement cérébral, une équipe de chercheurs allemands a mené une étude portant sur 52 seniors âgés de 63 à 80 ans. Chaque participant a été assigné au hasard à l’un des 2 groupes d’activité physique durant 18 mois.

Le premier groupe a participé à des leçons de danse de 90 minutes par semaine pendant 18 mois, tandis que le second a effectué 90 minutes d’entraînement de force et d’endurance chaque semaine.

Les chercheurs notent que l’activité physique variait entre chaque groupe. Alors que le groupe de danse faisait face à de nouvelles routines chaque semaine, les activités du second groupe étaient répétitives. En effet, les danseurs ont pratiqué différents genres, comme le Jazz, la danse latino, etc. « Les pas, la position des bras, la vitesse et les rythmes ont été modifiés toutes les deux semaines pour maintenir les seniors dans un processus d’apprentissage permanent », précisent les chercheurs. « L’aspect le plus difficile pour eux était de se rappeler les routines sous la pression du temps et sans aucune indication de l’instructeur ».

Au début et à la fin de l’étude, chaque participant a subi une IRM. Les chercheurs ont constaté que les deux groupes ont montré une augmentation du volume de l’hippocampe, mais les danseurs ont affiché la plus forte augmentation.

L’hippocampe est la région du cerveau associée à l’apprentissage, à la mémoire et à l’émotion. C’est la région généralement la plus touchée par les changements cérébraux liés à l’âge.

Amélioration de l’équilibre chez les danseurs

Les chercheurs ont également constaté que la danse a conduisat à des améliorations significatives dans l’équilibre des participants par rapport à ceux qui s’entraînaient pour la force et l’endurance. Ils spéculent que le processus d’apprentissage continu impliqué dans la danse pourrait expliquer les avantages supplémentaires observés.

« Les danseurs ont montré des augmentations dans certaines sous-parties de l’hippocampe, ce qui n’était pas le cas dans le second groupe. Cela indique que, en dehors de la condition physique, d’autres facteurs inhérents à la danse contribuent également aux changements de volume de l’hippocampe ».

« Nous pouvons conclure que les défis supplémentaires impliqués dans notre programme de danse, à savoir la stimulation cognitive et sensorimotrice, ont induit des changements supplémentaires de volume de l’hippocampe en plus de ceux qui sont attribuables à la seule condition physique ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.