Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : L’exercice protège la mémoire et les capacités de réflexion


Une nouvelle étude publiée dans la revue Neurology fournit une preuve supplémentaire que l’activité physique chez les seniors peut aider à ralentir le déclin cognitif.

L’activité physique est bonne pour la santé des seniors

Le Dr. Clinton B. Wright, de l’Université de Miami en Floride, et ses collègues, ont constaté que les adultes de plus de 50 ans qui se livrent à peu ou pas d’activité physique rencontrent une baisse nettement plus rapide de la mémoire et des capacités de réflexion, par rapport à ceux qui pratiquent une activité physique d’intensité modérée ou intense.

Ce n’est pas la première étude à associer l’activité physique à de meilleures aptitudes cognitives chez les seniors. Des recherches récentes ont déjà prouvé, par exemple, que n’importe quelle quantité d’activité physique pouvait réduire le risque d’apparition de la maladie d’Alzheimer de 50%.

Une autre étude publiée en octobre dernier avait révélé que l’exercice aérobie (marche, jogging…) régulier à partir de la quarantaine pouvait aider à garder un cerveau en bonne santé, protéger contre les déficits comportementaux et l’inflammation dans les zones du cerveau liées à la mémoire et à la pensée.

Il semble que des études comme celles-ci existent en abondance, mais le Dr. Wright note qu’il est important de comprendre comment les facteurs de style de vie peuvent contribuer à un déclin cognitif plus lent.

« Le nombre de seniors de plus de 65 ans est en hausse, ce qui signifie que le fardeau sur la santé publique liée au déficit de mémoire et de pensée va croître », soulignent les chercheurs. « Notre étude a montré que pour les seniors, faire de l’exercice régulier peut être protecteur, et aide à garder leurs capacités cognitives plus longtemps ».

L’exercice modéré ou intense améliore la mémoire et les capacités de raisonnement

Les chercheurs ont évalué 876 adultes de plus de 50 ans, âgés en moyenne de 71 ans, ne présentant aucun trouble de la mémoire ou de la pensée. Ils ont demandé aux participants à quelle fréquence ils avaient pratiqué une activité physique au cours des 2 semaines précédentes et combien de temps ils avaient exercé.

Environ 90% des participants ont déclaré ne pas avoir eu d’activité physique ou peu, comme le yoga ou la marche, tandis que les 10% restants ont révélé avoir eu une activité physique modérée ou vigoureuse, comme la course ou l’aérobic.

Environ 7 ans plus tard, chaque participant a subi une IRM et des tests de mémoire et de pensée. Ces tests cognitifs ont également eu lieu 5 ans plus tard.

Par rapport aux participants qui se livrent à une activité modérée ou intense, ceux qui ont pratiqué peu ou pas du tout ont montré un déclin cognitif sur une période de 5 ans comparable à 10 ans de vieillissement.

« L’activité physique est une option intéressante pour réduire les troubles cognitifs car peu coûteux et n’interférant pas avec les médicaments », commentent les chercheurs. « Nos résultats suggèrent que l’exercice modéré ou intense peut aider les seniors à retarder le vieillissement du cerveau, mais davantage de recherche reste nécessaire pour confirmer ces résultats », concluent les chercheurs.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.