Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : les baies pour combattre le cancer


Selon une nouvelle étude, les composés trouvés dans certaines baies pourraient aider à traiter le cancer et à ralentir le processus de vieillissement grâce aux pigments naturels qu’elles contiennent.

Les anthocyanes et leur influence

Particulièrement répandues dans les myrtilles, les canneberges, les framboises et les cassis, les anthocyanes, composés pigmentaires des baies qui leur donnent leur couleur, ont longtemps intrigué les scientifiques, notamment leurs capacités antioxydantes. Les anthocyanes sont un type de flavonoïde.

Une grande partie du travail sur leur action antioxydante a été réalisée en laboratoire plutôt que chez les animaux. Pour cette raison, il existe un débat sur la question de savoir si les anthocyanes sont facilement absorbés dans le corps. Après tout, il existe une différence substantielle entre l’introduction d’un composé dans une cellule dans une boîte de Pétri et son ingestion.

Malgré ces préoccupations, il y a de plus en plus de preuves que les anthocyanes peuvent aider à protéger contre certaines maladies humaines, telles que les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2.

D’autres ont cherché à savoir si elles pouvaient ou non contribuer à la lutte contre le cancer, et si certaines études en laboratoire et l’expérimentation animale ont donné de l’espoir, les études observationnelles chez l’homme n’ont pas été aussi encourageantes.

En bref, il y a beaucoup à apprendre sur les anthocyanes et leur impact sur la santé humaine.

Actuellement, on sait peu de choses sur la façon dont les anthocyanes peuvent interagir avec les voies moléculaires et les influencer dans le corps. Mais une nouvelle recherche, menée conjointement par des chercheurs finlandais et américains, a étudié spécifiquement les effets des anthocyanes sur une enzyme impliquée dans le cancer et le vieillissement : la sirtuine 6 (Sirt 6). Les résultats ont été publiés dans la revue Scientific Reports.

Les sirtuines régulent l’expression des gènes impliqués dans un certain nombre de voies cellulaires. À mesure que nous vieillissons, la sirtuine cesse de travailler, ce qui peut contribuer à une variété de maux.

Dans cette famille d’enzymes, la Sirt 6 est moins connue, mais on pense qu’elle est importante dans le métabolisme du glucose. Elle a suscité beaucoup d’intérêt de la part des pharmacologues.

Les baies, les gènes du cancer et l’avenir

Les chercheurs, menés par le Dr. Minna Rahnasto-Rilla, ont découvert qu’un type d’anthocyane, connu sous le nom de cyanidine, pourrait être d’un intérêt particulier.

Trouvée dans la myrtille sauvage, la framboise et la canneberge, la cyanidine est capable d’augmenter 55 fois la production de la Sirt 6 dans les cellules. De même, elle augmente l’expression de l’enzyme dans les cellules cancéreuses colorectales.

Fait intéressant, la cyanidine diminue l’expression des gènes du cancer Twist1 et GLU1, et elle augmente également l’expression du gène FOXO3, qui est un suppresseur de tumeur.

En d’autres termes, ce composé semble réduire l’activité des gènes cancérigènes et stimuler l’activité des gènes anti-cancer.

Comme mentionné précédemment, il existe un débat pour savoir si les anthocyanes que nous consommons survivent à notre tube digestif avant d’entrer dans nos cellules, et de ce point de vue cette étude est très utile. Les résultats pourraient conduire à de nouveaux médicaments contre le cancer.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.