Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : anesthésie et chirurgie liées au déclin de la mémoire


Une nouvelle étude montre que chez les seniors de plus de 70 ans, l’exposition à l’anesthésie générale et à la chirurgie pourrait être associée à un déclin subtil de la mémoire et des capacités de réflexion.

Risque de dysfonctionnement cognitif

Une nouvelle étude menée par la Clinique Mayo a révélé que l’exposition après l’âge de 70 ans était liée à des changements à long terme dans la fonction cérébrale. Les résultats ont été publiés dans la revue British Journal of Anesthesia.

Bien que le déclin de la fonction cérébrale était faible, cela pourrait être significatif pour les seniors ayant une fonction cérébrale déjà réduite ou une déficience cognitive légère préexistante et qui envisagent de recourir à une chirurgie sous anesthésie générale. Chez les seniors dont la réserve cognitive limitée n’est pas encore cliniquement évidente , l’exposition à l’anesthésie et à la chirurgie pourrait révéler des problèmes sous-jacents de mémoire et de pensée.

« Nous devons être certains que les patients qui envisagent une chirurgie, ainsi que leurs familles, soient correctement informés que le risque de dysfonctionnement cognitif reste possible », ont souligné les chercheurs. « En outre, des stratégies alternatives doivent être discutées par les patients avant que la chirurgie ne soit pratiquée pour ceux qui sont jugés à haut risque ».

« Cette étude fournit d’autres raisons pour les cliniciens de commencer à effectuer des évaluations cognitives préopératoires de routine des personnes âgées pour clarifier davantage le risque d’exposition à la chirurgie et à l’anesthésie. Cette initiative a été approuvée par l’American Geriatrics Society, mais n’a pas été largement mise en pratique », ont poursuivi les chercheurs.

Le lien entre l’exposition à l’anesthésie et la chirurgie et le déclin cognitif chez les personnes âgées a été débattu pendant de nombreuses années. Des études chez l’animal ont suggéré que l’exposition à des anesthésiques inhalés peut être liée à des changements cérébraux liés à la maladie d’Alzheimer.

Cependant, la plupart des études antérieures chez l’homme n’ont pas démontré jusqu’à présent de manière cohérente l’association entre l’anesthésie et l’altération de la fonction cognitive.

Accélération du déclin cognitif avec l’anesthésie et la chirurgie

Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont utilisé les ressources de la Mayo Clinic Study of Aging, une étude épidémiologique à long terme et prospective sur les changements cognitifs liés au vieillissement. Les participants du comté d’Olmsted, dans le Minnesota, ont subi des évaluations cognitives à intervalles d’environ 15 mois. Le groupe comprenait 1819 participants, âgés de 70 à 89 ans au moment de l’inscription à l’étude.

Les chercheurs ont analysé si l’exposition à la chirurgie et à l’anesthésie au cours de la période de 20 ans avant l’inscription était associée à un déclin cognitif et si l’exposition à l’anesthésie après l’inscription était associée à un changement cognitif. Alors que les adultes âgés connaissent souvent un déclin cognitif associé au vieillissement normal, le déclin découlant de l’exposition à l’anesthésie et à la chirurgie a été significativement accéléré par rapport au déclin normal dû au vieillissement.

En revanche, il est encore impossible de déterminer si l’anesthésie, la chirurgie ou les conditions sous-jacentes nécessitant une intervention ont causé le déclin.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.