Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Quel est le secret de la longévité des femmes ?


Les femmes ont tendance à vivre plus longtemps que les hommes, une différence qui semble s’appliquer aux mâles et aux femelles dans tout le règne animal. Pourquoi ?

Génétiquement, la plupart des femmes ont deux chromosomes X et la plupart des hommes ont un chromosome X et un Y. Les chromosomes X contiennent des centaines de gènes codant pour les protéines, tandis que les chromosomes Y, bien que plus pauvres en matériel génétique, portent le gène qui détermine les traits masculins, tels que le développement des testicules. Ce gène est appelé SRY.

Les recherches existantes ont montré qu’en moyenne, les femmes ont tendance à vivre plus longtemps que les hommes, et de nombreux mammifères présentent la même tendance, les femelles survivant plus longtemps que les mâles.

Personne ne sait encore exactement pourquoi, mais une nouvelle étude menée par des chercheurs américains pourrait désormais fournir une explication.

Leurs découvertes, publiées dans la revue Aging Cell, révèlent que l’appariement chromosomique XX comprend du matériel génétique qui peut prolonger la durée de vie, mais seulement en présence des hormones féminines correspondantes, que les ovaires sécrètent.

Les gènes ne sont pas les seuls responsables

Dans cette étude, l’équipe de recherche a utilisé un modèle de souris pour tenter de comprendre ce qui pourrait donner un avantage aux femmes en termes de durée de vie.

Les chercheurs ont donc mis au point des souris génétiquement modifiées pour appartenir à l’une des quatre catégories : chromosomes XX avec ovaires développés, chromosomes XY avec testicules, chromosomes XX avec testicules et chromosomes XY avec ovaires.

Les chercheurs ont pu atteindre cet objectif en déplaçant le gène SRY du chromosome Y vers un autre chromosome qui ne détermine pas le sexe. Ce qui signifie que les souris pouvaient en hériter, qu’elles héritent ou non du chromosome Y.

Les chercheurs ont découvert que toutes les souris avec l’appariement chromosomique XX avaient tendance à survivre plus longtemps que celles ayant le chromosomes XY, qu’elles aient ou non des ovaires ou des testicules.

Cependant, lorsqu’il s’agissait de bénéficier d’une durée de vie réellement prolongée, seules les souris ayant à la fois des chromosomes XX et des ovaires avaient une durée de vie prolongée. Cela implique que la constitution génétique et le profil hormonal ont joué un rôle important dans la longévité.

Avoir deux chromosomes X est un avantage

En comparant les caractéristiques des deux ensembles de souris génétiquement modifiées femelles, qui présentaient des paires chromosomiques identiques mais des ensembles de gonades (qui produisent les hormones) différents, les chercheurs ont constaté que les souris XX qui avaient développé des ovaires vivaient plus longtemps que leurs homologues avec testicules. Ils ont mesuré cela à 21 mois, c’est-à-dire aussi longtemps qu’une souris vit.

« Pour une durée de vie plus longue, les souris devaient avoir des ovaires fonctionnant avec XX », expliquent les chercheurs. « Mais en termes de vie normale, peu importe qu’elles aient des ovaires ou des testicules. Tant qu’elles avaient des XX, elles ont échappé à une mort précoce en vieillissant ».

« Cependant, nous ne comprenons pas encore comment le deuxième chromosome X diminue la mortalité liée au vieillissement ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.