Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Ostéoporose : certaines postures de yoga pourraient causer des lésions osseuses


Bien que des sources anecdotiques et des études universitaires montrent que le yoga peut améliorer le bien-être d’une personne, d’autres appellent à faire preuve de prudence. Une nouvelle étude suggère que certaines postures de yoga peuvent entraîner des lésions osseuses chez les personnes atteintes d’ostéoporose ou d’ostéopénie.

Ostéoporose, ostéopénie et yoga

En France, environ 50 % des femmes âgées de plus de 60 ans souffrent d’ostéoporose, laquelle cause chaque année 50 000 fractures du col du fémur. Les experts estiment à 1 600 000 fractures liées à l’ostéoporose par an, soit une fracture toutes les 20 secondes. Dans le monde, 250 millions de personnes souffriraient d’ostéoporose.

L’ostéoporose est une affection dans laquelle le tissu osseux devient plus fin et donc plus susceptible de se casser. Le terme médical pour le stade précurseur est l’ostéopénie.

Des études antérieures ont suggéré que la pratique du yoga pourrait avoir un effet protecteur contre l’ostéoporose, bien que leurs résultats ne soient pas encore concluants.

Des recherches menées par une équipe de la Clinique Mayo aux États-Unis mettent en garde les personnes déjà atteintes de cette maladie du risque potentiel que les os courent en pratiquant le yoga.

En effet, les conclusions de cette nouvelle étude indiquent que certaines poses de yoga peuvent nuire à des personnes souffrant d’ostéoporose et d’ostéopénie, conduisant à des tissus plus fins et à une lésion osseuse.

« Les avantages du yoga en termes de flexibilité, de force et d’équilibre sont largement connus. Cependant, de nombreux rapports ont décrit des blessures résultant du yoga, allant de tensions musculaires légères à des fractures osseuses », précisent les chercheurs.

« En particulier pour les patients ostéoporotiques et ostéopéniques, les rapports faisant état de lésions osseuses soulèvent des inquiétudes qui méritent d’être approfondies », notent les chercheurs qui expliquent que ces préoccupations étaient à la base de leur étude.

Certaines poses de yoga sont risquées

Afin de vérifier le lien entre la pratique du yoga et l’expérience de blessures supplémentaires chez les personnes atteintes d’ostéoporose, les chercheurs ont analysé les donneurs médicaux de 89 personnes qui souffraient de blessures liées au yoga.

Certaines personnes étaient des débutants, tandis que d’autres étaient des adeptes du yoga, mais elles ressentaient toutes de la douleur au cou, au dos, aux épaules, aux hanches ou bien aux genoux.

Les participants ont indiqué que 12 postures de yoga spécifiques leur avaient causé la douleur ou aggravé la douleur existante, et que la plupart d’entre elles nécessitaient une flexion ou une extension de la colonne vertébrale.

Après enquête, les chercheurs ont conclu que ces postures de yoga avaient entraîné 29 types de lésions osseuses, notamment la dégénérescence des disques, le glissement des vertèbres et des fractures par compression, probablement dues à des postures exacerbant la pression exercée sur les disques et les vertèbres.

Toutefois, les chercheurs ne découragent pas les personnes souffrant d’ostéopénie ou d’ostéoporose à pratiquer le yoga. Cependant, ils les encouragent à modifier certaines postures pour réduire les risques de blessure. « Si vous souffrez d’ostéoporose ou d’ostéopénie, vous devez modifier les postures pour les adapter à votre condition afin d’éviter des conséquences indésirables ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.