Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Les médicaments contre l’ostéoporose réduiraient le risque de décès


De nouvelles recherches ont montré une corrélation entre la prise de médicaments contre l’ostéoporose et un risque moins élevé de décès prématuré. Toutefois, de l’avis des chercheurs, de nombreuses personnes ignorent les conseils de leur médecin concernant la prise de médicaments pour la santé des os.

Beaucoup ne prennent pas leurs médicaments contre l’ostéoporose

L’ostéoporose est une affection liée à l’âge qui rend les os plus fragiles et plus sujets aux fractures. Bien que cette affection soit plus fréquente chez les femmes, elle affecte également de nombreux hommes.

Selon les autorités de santé, l’ostéoporose du col du fémur ou de la colonne lombaire, les formes les plus répandues d’ostéoporose, affecte 24,5 % des femmes et 5,1 % des hommes âgés de plus de 65 ans.

Après une fracture initiale liée à l’ostéoporose, les médecins recommandent généralement des médicaments pour améliorer la santé des os, prescrivant le plus souvent des bisphosphonates d’azote.

Une nouvelle étude australienne révèle que l’utilisation de certains de ces médicaments, qui conduit à une réduction de la perte osseuse, est corrélée à un risque de mortalité nettement plus faible. Cependant, selon les chercheurs, de nombreuses personnes à qui les médecins ont prescrit des médicaments contre l’ostéoporose après une fracture ne suivent pas leur ordonnance.

« C’est une idée fausse que l’ostéoporose n’affecte que les femmes et beaucoup des gens choisissent de ne pas prendre les médicaments recommandés », notent les chercheurs. « Mais les fractures ostéoporotiques ne sont pas bénignes. Les médicaments contre l’ostéoporose réduisent non seulement le risque de nouvelles fractures, mais il semble que ces mêmes médicaments diminuent également les taux de mortalité au cours des 15 années suivantes ».

Moins de risque de décès

Dans la première partie de leur étude, les chercheurs ont analysé les données de 6 120 participants âgés de plus de 50 ans inscrits à une étude canadienne sur l’ostéoporose multicentrique. Cette analyse a révélé que les participants appartenant au groupe des bisphosphonates d’azote, alendronate et risédronate, présentaient une réduction du risque de décès prématuré de 34 %. Cependant, lorsque les chercheurs ont examiné chaque bisphosphonate d’azote séparément, ils ont constaté que seul l’alendronate produisait cet effet et non le risédronate.

Dans la seconde partie de l’étude, les chercheurs ont mené une analyse plus poussée en utilisant les données d’une cohorte également inscrite à l’étude canadienne. Plus spécifiquement, ils ont évalué les données de 1 735 participantes âgées de plus de 50 ans. Dans ce cas, les chercheurs ont exclu les participants masculins car très peu d’entre eux répondaient aux critères de l’étude.

Cette fois, les recherches ont révélé que les participantes prenant des bisphosphonates d’azote présentaient un taux de perte osseuse plus faible ainsi qu’un risque de mortalité moins élevé. Les chercheurs estiment qu’un taux plus faible de perte osseuse, du col du fémur en particulier, a contribué à environ 39 % de la réduction de la mortalité observée dans ce groupe.

« Pour de nombreuses personnes souffrant d’ostéoporose, la santé des os n’est pas une préoccupation majeure. Nous espérons que les résultats de notre étude encourageront les personnes atteintes d’ostéoporose ou exposées au risque de fracture à se faire soigner et à s’engager à prendre le traitement ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.