Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Hydrater la peau pourrait réduire le risque de maladie chronique


Selon une nouvelle étude, l’hydratation de la peau pourrait réduire le risque de développer diverses affections chroniques, notamment les maladies cardiaques, le diabète et même la maladie d’Alzheimer.

Peau et inflammation

La peau est notre plus grand organe. L’une de ses principales fonctions et de protéger notre corps des dangers extérieurs. Elle détecte également la chaleur et le froid, aide à réguler notre température interne et nous permet le sens du toucher.

Au fur et à mesure que nous vieillissons, les niveaux d’inflammation dans le corps augmentent régulièrement. Les cytokines sont des facteurs importants de cette inflammation et les scientifiques pensent que la peau pourrait être impliquée.

La recherche décrit déjà une relation entre l’inflammation et une série d’affections, notamment le diabète de type 2, l’athérosclérose, la maladie d’Alzheimer et l’ostéoporose. Auparavant, les scientifiques pensaient que le système immunitaire ou le foie entraînaient des inflammations. Toutefois, selon une nouvelle étude, la peau pourrait également jouer un rôle important.

« L’inflammation doit provenir d’un organe suffisamment gros pour qu’une légère inflammation se répande dans tout le corps. La peau est donc un bon candidat en raison de son énorme taille », expliquent les chercheurs.

Peau et maladie chronique

En vieillissant, la peau devient plus sèche, plus acide, et moins imperméable, de sorte qu’elle a du mal à retenir l’eau et les agents pathogènes. Une réduction de l’humidité de la peau provoque l’apparition de petites fissures qui déclenchent la libération de cytokines dans le sang.

Chez les peaux jeunes, les cytokines aident à réparer les fissures de la peau. La peau plus âgée est cependant plus difficile à réparer et le corps libère continuellement ces messagers inflammatoires. Une fois dans le sang, les cytokines peuvent voyager partout dans le corps.

« Jusqu’à récemment, la communauté scientifique ne pensait pas que la peau pouvait contribuer à l’inflammation et aux maladies systémiques. Mais ces cinq dernières années, des études sur le psoriasis et la dermatite ont montré que l’inflammation de la peau causée par ces maladies augmente probablement le risque de maladie cardiaque », soulignent les chercheurs.

Hydrater la peau pour réduire le risque d’inflammation

Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont entrepris de mesurer l’impact du vieillissement cutané sur l’inflammation et de déterminer s’ils pouvaient réduire les signes d’inflammation en utilisant un hydratant pour la peau. L’étude a concerné 33 seniors âgés de 58 à 95 ans.

Les chercheurs ont mesuré les niveaux de cytokines au début de l’étude. Ensuite, pendant 30 jours, les participants ont appliqué une crème hydratante sur le corps deux fois par jour. Après la période d’étude, les scientifiques ont recherché des changements dans leurs niveaux de cytokines liées à des maladies inflammatoires (interleukine-1 bêta, interleukine-6 et le facteur de nécrose tumorale alpha).

Comme prévu, l’application de cet hydratant pendant 30 jours a permis de réduire les concentrations de ces trois cytokines dans le sang. Les taux de cytokines étaient également inférieurs à ceux d’un groupe témoin d’adultes du même âge n’ayant pas utilisé de crème.

En conclusion, cette étude préliminaire montre qu’hydrater sa peau peut réduire le risque d’inflammation et par conséquent celui de diverses maladies chroniques.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.