Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Les informations demandées sont nécessaires pour avoir accès aux devis , vous disposez d’un droit de modification ou de suppression de ces données

Un mauvais sommeil peut être un signe précoce d'Alzheimer


Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer dorment souvent mal. Une nouvelle étude montre que les troubles du sommeil peuvent signaler l'apparition précoce d'Alzheimer.

Un diagnostic précoce d'Alzheimer 10 à 20 ans plus tôt grâce aux troubles du sommeil

Les conclusions de l’étude menée par des chercheurs de la Washington University School of Medicine de St. Louis sont conformes aux recherches antérieures sur des animaux qui avaient démontré que la perte de sommeil peut être liée à l’accumulation de plaques de bêta-amyloïdes dans le cerveau, une caractéristique de la maladie d’Alzheimer. Certaines données suggèrent que cette accumulation de plaques perturbe le sommeil, et que la perte de sommeil, à son tour, favorise les plaques d’Alzheimer.

« Ce lien peut nous donner un signe facilement détectable de la pathologie d’Alzheimer », souligne le Dr. David M. Holtzman, principal auteur de l’étude, chef du département de neurologie de la Washington University. « En commençant à traiter les personnes qui ont des marqueurs dès le début de la maladie, les modifications du sommeil en réponse aux traitements peuvent servir d’indicateurs pour savoir si les nouveaux traitements réussissent ».

Pour cette étude, les chercheurs ont recruté 145 hommes et femmes, âgés de 45 à 75 ans. Aucun ne présentait de signes de la maladie d’Alzheimer au début de l’étude, bien que 32 d’entre eux présentaient certaines anomalies pouvant suggérer une accumulation de plaques dans le cerveau et qu’ils pouvaient être dans les premiers stades de la maladie d’Alzheimer.

Les participants ont consigné pendant deux semaines leurs routines de sommeil : les horaires de coucher et de lever, le nombre de siestes par jour, les informations liées à leur sommeil, etc. Tous portaient des capteurs spéciaux à leur poignet qui ont enregistré leur niveau d’activité pour aider à confirmer quand ils dormaient et quand ils étaient éveillés ou en déplacement.

Les chercheurs ont constaté que les hommes et les femmes qui dormaient le moins bien étaient 5 fois plus susceptibles de présenter des signes précliniques de la maladie d’Alzheimer, comme une plus forte accumulation de plaques, que ceux qui n’avaient aucun problème pour dormir.

Les zones du cerveau importantes pour le sommeil et l’éveil sont affectées tôt dans le cours de la maladie d’Alzheimer. Lorsque la maladie progresse, les problèmes de sommeil et d’éveil deviennent de plus en plus apparents, comme le phénomène de « sundowning », dans lequel les patients se voient de plus en plus agités et confus à mesure que le jour décroît, et errent la nuit. L’augmentation du nombre de siestes et l’insomnie affecte 25 à 50% des personnes présentant un Alzheimer léger à modéré.

Cette étude compte parmi les premières à analyser l’accumulation des plaques de bêta-amyloïde et les troubles du sommeil dans les premiers stades de la maladie d’Alzheimer, avant que les problèmes de perte de mémoire et de pensée deviennent apparents. De plus en plus, la recherche montre que des anomalies peuvent apparaître 10 à 20 ans avant que la maladie ne soit diagnostiquée. Les troubles du sommeil peuvent être parmi les premiers signes d’Alzheimer.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.