Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Première mondiale : la thérapie génique humaine contre le vieillissement


Après 2 thérapies géniques, une femme américaine de 44 ans, Elizabeth Parrish, PDG de la société Bioviva USA Inc., est devenue biologiquement plus jeune. Une première dans le domaine des thérapies géniques expérimentales.

Le « patient zéro » devient biologiquement plus jeune

En septembre 2015, Elizabeth Parrish a reçu deux thérapies géniques expérimentales mises au point par sa propre entreprise, l’une pour la protéger contre la perte de la masse musculaire liée à l’âge, et l’autre pour combattre les cellules souches responsables des maladies et des infirmités liées à l’âge.

Le traitement a été initialement conçu pour démontrer l’innocuité de la dernière génération de ces thérapies. Si ces premiers résultats restent exacts, le traitement est également le premier exemple réussi au monde de l’allongement des télomères par thérapie génique chez l’être humain. La thérapie génique a déjà été utilisée dans ce cadre chez la souris, mais jamais sur un patient humain.

Les télomères sont de courts segments d’ADN qui coiffent les extrémités de chaque chromosome, agissant comme des « tampons » contre l’usure. Ils raccourcissent à chaque division cellulaire et peuvent devenir trop courts pour protéger le chromosome, ce qui provoque un mauvais fonctionnement des cellules et du corps avec l’âge.

En septembre 2015, l’analyse des télomères d’Elizabeth Parrish a montré que ces derniers étaient inhabituellement courts pour son âge, la laissant vulnérable aux maladies associées au vieillissement. Les traitements ont immédiatement été administrés.

En mars 2016, les mêmes analyses ont été effectuées et ont révélé que ses télomères s’étaient rallongés, d’une équivalence de 20 ans (de 6,71kb à 7,33kb), ce qui signifie que les globules blancs d’Elizabeth Parrish sont devenus biologiquement plus jeunes. Ces résultats ont été vérifiés de façon indépendante par 2 organismes à but non lucratif engagés dans la lutte contre les maladies liées à l’âge.

La biotechnologie contre le vieillissement

« Les thérapies actuelles offrent des avantages marginaux pour les personnes souffrant des effets des maladies liées au vieillissement », explique Elizabeth Parrish. « En outre, la modification du style de vie est limitée pour le traitement de ces maladies. Les progrès de la biotechnologie reste la meilleure solution et, si nos résultats restent encore  loin d’être parfaits, nous sommes entrés dans l’histoire ».

Bioviva continuera de surveiller le sang d’Elizabeth Parrish durant des mois voire des années, et poursuivra les tests de nouvelles thérapies géniques pour rétablir les dommages liés à l’âge. Reste à savoir si ce succès avec les globules blancs peut s’étendre à d’autres tissus et organes, et peuvent se réitérer chez d’autres patients. Pour le moment, toutes les réponses se trouvent dans les cellules d’Elizabeth Parrich, le « patient zéro » de la thérapie génique réparatrice.

Depuis ses premières injections de gènes, Bioviva a reçu un intérêt mondial à la fois des communautés scientifiques et d’investissement. Début avril, Bioviva est devenu partenaire de Deep Knowledge Life Science (DKLS), un fonds d’investissement londonien, qui vise à accélérer le développement des biotechnologies pour la longévité en bonne santé. « Bioviva a le potentiel pour créer des percées dans la recherche sur la thérapie génique humaine », a expliqué Dmitry Kaminski, fondateur de DKLS.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.