Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : Réduction de l’invalidité avec un mode de vie sain


Un mode de vie sain, non seulement allonge la durée de vie, mais réduit également le temps passé en invalidité, une constatation qui avait échappé aux scientifiques et qui démontre l’importance de la promotion d’une vie saine, même chez les seniors.

Nécessité d’améliorer les modes de vie des seniors

Une analyse d’un quart de siècle de données par des scientifiques de l’Université de Pittsburg à l’échelle nationale a révélé que les seniors avec des modes de vie plus sains pourraient s’attendre à ne passer que 1,7 années en état d’invalidité en fin de vie, par rapport aux seniors avec des modes de vie moins sains. Les résultats de cette étude seront publiés ce mois d’octobre dans la revue Journal of the American Geriatrics Society.

« La durée de la période passée en invalidité en fin de vie a d’énormes implications personnelles et sociales, allant de la qualité de vie aux coûts de soins de santé », a déclaré l’auteur principal de l’étude Anne B. Newman, directrice du département d’épidémiologie à l’université de Pittsburg. « Nous avons découvert que, heureusement, en améliorant le mode de vie, nous pouvons reporter à la fois le décès et l’invalidité. En fait, il se trouve que nous pouvons comprimer les années passées en invalidité en fin de vie », ajoute-t-elle.

Compression de la durée d’invalidité en fin de vie avec un mode de vie sain

Le Dr. Newman et ses collègues ont analysé les données recueillies par une étude sur la santé cardiovasculaire, qui a suivi 5 888 seniors américains durant 25 ans. Tous les participants étaient âgés de plus de 65 ans et n’étaient pas institutionnalisés ou en état d’invalidité au moment de l’inscription.

Les participants ont indiqué ou ont été évalués sur divers facteurs de style de vie, comme le tabagisme, la consommation d’alcool, l’activité physique, l’alimentation, le poids et leur système de soutien social. Les chercheurs ont pris en compte et ajusté leurs résultats en fonction de facteurs tels que l’âge, le sexe, la race, l’éducation, le revenu, l’état matrimonial et les conditions de santé chroniques.

Chez tous les participants, le nombre moyen d’années passées invalide précédant le décès était de 4,5 ans pour les femmes et 2,9 ans pour les hommes. L’invalidité est définie comme la difficulté à manger, se laver, s’habiller, sortir du lit ou se lever d’une chaise et marcher autour de la maison.

Pour chaque groupe de sexe et de race, ceux avec le style de vie le plus sain (non-fumeur, poids idéal, régime alimentaire sain et activité physique régulière), non seulement ont vécu plus longtemps, mais également avec moins d’années passées en mobilité réduite en fin de vie. Par exemple, un homme blanc dans le groupe au mode de vie sain pouvait espérer vivre 4,8 de plus que son homologue dans le groupe au mode de vie moins sain. Il pouvait également espérer passer seulement 2 de ces années en mobilité réduite, comparativement à 3,7 chez son homologue.

« Cela démontre clairement la nécessité de la promotion d’un mode de vie sain et d’encourager les seniors à maintenir ces comportements sains », concluent les chercheurs.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.