Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : le problème de la polymédication


À mesure que les gens vieillissent, ces derniers développent des problèmes de santé qui entraînent la prise de médicaments. Ces problèmes peuvent nécessiter plusieurs médicaments, avec différentes doses et à diverses fréquences. Mais cette polymédication peut rapidement compliquer les choses.

La polymédication

Une définition commune de polymédication est l’utilisation d’au moins 5 médicaments concomitants. Une étude dirigée par le Dr. Dima Qato, de l’Université de l’Illinois, a constaté qu’en 2005-2006, plus de 50% des seniors américains âgés de 57 à 85 ans prenaient plus de 5 médicaments, que ce soit sur ordonnance, des remèdes ou des compléments alimentaires.

Environ 30% des personnes interrogées utilisaient plus de 5 médicaments sur ordonnance, et plus de 58% prenaient au moins un médicament dont ils n’avaient pas besoin.

Une étude récente du Dr. Qato avait révélé que le problème est en pleine croissance. En 2010-2011, le pourcentage d’Américains utilisant plus de 5 médicaments sur ordonnance avait augmenté de 35,8%.

Médicaments inappropriés

Les personnes ayant des besoins médicaux peuvent avoir besoin d’une gamme de médicaments pour traiter leurs conditions, ou prendre un médicament pour contrer les effets néfastes d’un autre. Cependant, l’utilisation inappropriée de plusieurs médicaments peut être à la fois inutile et dangereuse.

La polymédication est responsable de 28% de toutes les admissions à l’hôpital et est la 5ème cause de décès aux États-Unis. La polypharmacie inappropriée peut se produire lorsque :

« Les patients peuvent obtenir des médicaments de plusieurs prescripteurs, surtout si elles souffrent de maladies chroniques multiples, comme par exemple l’arthrite, des maladies cardiaques ou le diabète. Certains ou la totalité de leurs médecins peuvent ne pas être au courant de tous les médicaments prescrits ou utilisés », explique le Dr. Qato.

« Pour cette raison, les patients devraient dire à tous leurs médecins, en particulier leur médecin généraliste, quels sont les médicaments et suppléments qu’ils utilisent même s’ils n’ont pas été prescrits par eux ».

Les seniors sont les plus touchés par la polymédication

La polypharmacie affecte en particulier les seniors, car ils ont tendance à avoir davantage de besoins complexes. Aux États-Unis, les seniors de 65 à 69 ans prennent en moyenne 14 médicaments sur ordonnance, et 18 s’ils sont âgés de 80 à 84 ans.

Le Dr. Qato a remarqué que les seniors de 62 à 85 ans utilisent souvent une combinaison d’anticoagulants, d’antiplaquettaires, de statines et d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. Tous peuvent conduire à des interactions médicamenteuses graves, augmentant le risque de problèmes de santé.

Les seniors peuvent également être plus sensibles parce que leurs besoins et leur organisme peuvent changer plus rapidement au fil du temps. Comme ils deviennent plus fragiles, les doses et les traitements peuvent les affecter différemment.

Ceux atteints de démence peuvent devenir confus et oublier de prendre leurs médicaments, les mettant en risque de surdosage, d’incompréhension de la posologie et d’irrégularités dans la fréquence des prises.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.