Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : le MoDem suggère une mutuelle dépendance obligatoire


Après avoir complètement disparu des radars ces dernières années, le thème de la dépendance revient sur le devant de la scène avec le MoDem. En effet, il y a quelques jours, Sarah El Haïry, porte-parole du parti de François Bayrou, a suggéré la création d’une mutuelle obligatoire pour la dépendance, laquelle permettrait de diversifier les ressources de financement de celle-ci, notamment dans les établissements pour seniors.

La dépendance : une situation alarmante en France

Selon un article paru  dans le Figaro le mois dernier, la grève du 30 janvier 2018 des EHPAD (établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes) a permis de remettre en perspective le contexte de la dépendance en France. Pourtant au cœur des campagnes de Sarkozy et Hollande respectivement en 2007 et 2012, la dépendance n’était depuis plus à l’ordre du jour.

Néanmoins, la dépendance reste au centre des préoccupations des Français, avec plus de 1,2 million de personnes de plus de 60 ans en situation de perte d’autonomie. Ce chiffre est amené à augmenter puisque, avec l’allongement de l’espérance de vie, de plus en plus de seniors se retrouveront en situation de dépendance, en France mais également dans la majorité des pays occidentaux.

Et si le nombre de personnes en situation de perte d’autonomie augmente, les dépenses de prises en charge devraient également s’accroître de manière drastique. Il y a donc une absolue nécessité de trouver des solutions.

Comme l’indiquait Thierry Beaudet, président de la Mutualité Française, au Figaro en février dernier, « c’est le moment pour la société de réfléchir à une assurance dépendance, qui serait par exemple proposée par les complémentaires santé, et qui pourrait être rendue obligatoire à partir d’un certain âge pour mutualiser le risque ». D’autres suggèrent que cette assurance devrait être tout simplement obligatoire, voire associée au contrat retraite ou au contrat d’assurance habitation de chacun.

L’idée de la mutuelle dépendance obligatoire reprise par le MoDem

La semaine dernière, la porte-parole du MoDem, Sarah El Haïry, a suggéré la création d’une mutuelle obligatoire afin de diversifier les ressources de financement de la dépendance, notamment dans les établissements pour personnes âgées.

Cette suggestion vient après plusieurs réflexions du parti de François Bayrou, notamment celle de refondre une partie du système en affectant par exemple des ressources des droits de succession au financement de la dépendance, et la possibilité de la mise en place d’un guichet unique de la dépendance au niveau départemental.

« Il faut des fonds et il faut sortir du statu quo », indiquait clairement Sarah El Haïry mercredi dernier. « Nous voulons que l’État continue ses efforts, mais nous pouvons aussi réfléchir à une hybridation des ressources quant à la dépendance. Nous pouvons réfléchir à la création d’une mutuelle obligatoire, ou au moins incitative, fiscalement parlant ».

La porte-parole du parti de François Bayrou a également précisé que ce sujet faisait partie des discussions avec Agnès Busyn, la ministre de la Santé. « L’hybridation, ce n’est pas un système contre l’autre, par le financement public contre le financement privé », avait-elle conclu.

De son côté, Agnès Busyn ne prévoirait pas de s’attaquer dans l’immédiat au dossier de la dépendance.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.