Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : la fierté pourrait protéger contre les chutes


L’incidence des chutes chez les seniors et son impact sur la santé sont des problèmes importants et bien documentés et une nouvelle étude suggère que la fierté pourrait protéger les seniors contre les chutes.

L’orgueil précède la chute

Les chutes sont la principale cause de blessures mortelles et non mortelles chez les seniors de plus de 65 ans.

Les blessures sérieuses et la perte d’autonomie ne sont que quelques-unes des conséquences que les chutes peuvent avoir sur les seniors. Près de 30 % des seniors français ont déclaré avoir chuté au moins une fois l’année dernière. Parmi les facteurs qui augmentent le risque de chute figurent les médicaments, la sédentarité et la déficience visuelle.

En plus de ces facteurs de risque physiques, il y a aussi des facteurs psychologiques. Par exemple, des recherches antérieures ont montré que la peur de tomber, la dépression ou l’excès de confiance peuvent contribuer à la probabilité de tomber chez les seniors.

Dans une nouvelle étude, des chercheurs britanniques ont entrepris d’étudier le rôle d’un autre facteur psychologique : la fierté. Partant d’une interprétation plutôt littérale du proverbe de la Bible selon laquelle « l’orgueil précède la chute », les chercheurs se demandaient si le dicton serait vrai pour les chutes physiques.

La fierté réduit le risque de chute de 19 %

Afin de déterminer le lien entre les chutes et la fierté, l’équipe de chercheurs a examiné les données disponibles dans l’étude longitudinale britannique sur le vieillissement, qui est une étude prospective et continue sur les seniors.

Les chercheurs ont examiné plus de 6 000 participants âgés de plus de 60 ans, dont près de 5 000 étaient suivis.

Les participants ont fait état de leur sentiment de fierté au cours des 30 derniers jours précédant l’étude, ainsi que de leurs antécédents de chutes au cours des deux dernières années.

En utilisant l’échelle de Likert, les participants ont répondu à la question : « Au cours des 30 derniers jours, dans quelle mesure vous êtes-vous senti fier ? »

De tous les répondants, 25,9 % ont répondu « énormément », 32,6 % ont répondu « très fier », 24,3 % ont répondu « modérément », 12 % ont répondu « un peu », et un peu plus de 5 % ont répondu « pas du tout ».

Dans l’ensemble, l’analyse a révélé que les personnes ayant déclaré un niveau élevé de fierté avaient moins de chance de connaître des chutes, comparativement aux participants qui avaient déclaré un faible niveau de fierté.

En réalité, le fait de rapporter des niveaux élevés de fierté a réduit de 19 % la probabilité d’avoir subi une chute au cours des deux années précédant le suivi.

L’association est restée forte après ajustement pour l’âge, le sexe, le revenu et les antécédents de chutes.

« Dans cette analyse longitudinale de l’association entre les niveaux de fierté de base et les chutes subséquentes rapportées, les données ne soutenaient pas la sagesse reçue selon laquelle « l’orgueil précède la chute ». Inversement, des niveaux plus élevés de fierté peuvent en réalité protéger les seniors contre les chutes », ont conclu les chercheurs.

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.