Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors et Alzheimer : le sexe et l’âge importent


Une nouvelle méta-analyse révèle que les femmes ont le même risque de développer la maladie d’Alzheimer que les hommes tout au long de leur vie. Cependant, elles sont beaucoup plus à risque à partir de 65 ans et jusqu’à 75 ans.

65 – 75 ans : une décennie critique pour les femmes

Une équipe de chercheurs américaine a analysé 27 études indépendantes totalisant 57 979 individus d’Amérique du Nord et d’Europe des deux sexes. Les données ont été fournies par The Global Alzheimer’s Association Interactive Network (GAAIN), une ressource importante qui permet aux chercheurs d’accéder et d’analyser les données de personnes diagnostiquées avec la maladie d’Alzheimer dans le monde entier. La richesse de l’information mise à la disposition des spécialistes a permis à l’équipe de chercheurs de mettre à jour des informations cruciales sur la maladie.

« Nous avons été surpris que tant d’études au cours des 20 dernières années ait dépendu d’une seule datant de 1997. En utilisant le GAAIN, nous avons vu que nous avions neuf fois plus de données que l’étude de 1997 et nous avons décidé d’offrir un deuxième regard », commentent les chercheurs.

Après avoir analysé les données à leur disposition, les chercheurs ont conclu qu’il n’y avait pas de différence de risque de développer la maladie d’Alzheimer de 55 à 85 ans entre les hommes et les femmes portant une copie de la variante E4 du gène APOE. La découverte en 1997 de cette variante génétique a placé les femmes à un plus grand risque de développer la maladie que les hommes. Cette croyance a influencé la façon dont les spécialistes ont compris les facteurs de risque d’Alzheimer jusqu’à aujourd’hui.

Toutefois, les chercheurs de cette nouvelle étude ont trouvé que les femmes étaient plus exposées que les hommes à risque d’Alzheimer entre 65 et 75 ans.

Certaines études existantes ont associé le risque d’Alzheimer et le déclin cognitif avec la ménopause, ainsi que d’autres facteurs génétiques, mais les nouveaux résultats montrent que la période critique lorsque les femmes sont les plus à risque est de 10 ans après le début normal de la ménopause.

« Les changements physiologiques associés à la ménopause et à la perte d’œstrogènes, qui commencent en moyenne à l’âge de 51 ans, peuvent jouer un rôle avec l’APOE dans l’augmentation des risques pour les femmes, ce qui suggère que les chercheurs pourraient étudier les femmes autour de cette période de temps pour tous les signaux détectables qui suggèrent un risque accru pour la maladie d’Alzheimer ».

Plus d’attention accordée aux femmes

Les chercheurs soulignent également l’importance de concentrer davantage d’études sur les femmes, en particulier à la lumière de leurs découvertes récentes. Les différences potentielles de susceptibilité aux maladies qui sont dues à des distinctions biologiques entre les femmes et les hommes doivent être approfondies et mieux comprises.

« Davantage de recherches doivent cibler les femmes, car les variations sexospécifiques peuvent être si subtiles que les scientifiques en manquent souvent lorsqu’ils contrôlent le genre ou utilisent des modèles  pour exclure les différences entre les sexes. La plupart de la recherche actuelle ignore une grande partie de l’équation », concluent les chercheurs.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.