Mutuelles et sport santé, tout le monde est gagnant

...

En 2017, plus de 10 millions de Français souffraient d’une affection de longue durée (ALD). Depuis mars dernier, les médecins généralistes peuvent désormais prescrire une activité physique que certaines mutuelles ont accepté de prendre en charge.

Le sport est bon pour tout le monde, patients comme mutuelles santé

En 2015, l’âge moyen des Français atteints d’une ALD était de 63 ans. Avec l’allongement de la vie et la croissance de la population, le nombre de patients affectés par une ALD devrait augmenter. Face à cette problématique croissante, les pouvoirs publics ont décidé d’autoriser les médecins à prescrire « une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical » (source : Journal Officiel).

Dans ce cadre, certaines mutuelles ont entrepris de jouer le jeu et de rembourser une partie des frais de sport, à l’instar de la MAIF, pionnière du remboursement du sport sur ordonnance. En effet, depuis 2015, la MAIF propose une garantie prévoyant le remboursement du diagnostic nécessaire pour mettre en place un programme d’activité physique adapté au patient reconnu atteint d’une ALD. Cette garantie prévoir également le remboursement jusqu’à 500 euros sur 2 ans l’inscription dans un club de sport référencé.

On sait depuis longtemps déjà que la pratique d’une activité physique est l’un des meilleurs outils pour combattre un grand nombre de maladies ainsi que la sédentarité, en témoignent les nombreuses études qui ont établi des liens entre certaines activités physiques, une meilleure santé et le bien-être. Les pouvoirs publics, en autorisant la prescription d’un sport, et les mutuelles, en activant le remboursement d’une partie des frais, permettent d’économiser sur le coût des soins de santé et de faire baisser la consommation de médicaments.

Le remboursement du sport santé

Dans un premier temps, seules les personnes atteintes d’une affection de longue durée (diabète de type 1 et 2, cancer, atteinte à l’intégrité physique supérieure à 20% à la suite d’un accident, affection neurologique ou musculaire, maladie psychiatrique, VIH, dépression) sont concernées par la mise en place du remboursement du sport sur ordonnance. De plus en plus de mutuelles proposent désormais une garantie pouvant prendre en charge tout ou partie des frais liés. Certaines proposent des forfaits annuels, d’autres la possibilité de prendre en charge la mise en place de programmes d’activité physique à domicile.

Pour pouvoir bénéficier du remboursement de son activité physique par sa complémentaire santé, l’assuré doit néanmoins être atteint d’une ALD reconnue et adhérer à l’un des programmes de sport proposés par sa mutuelle ou suivre des séances de d’activité physique dans un club ou une association référencés par l’ARS de sa région et l’Etat. Certaines mutuelles peuvent rembourser le sport sur ordonnance soit à titre préventif, soit à titre curatif.

Toutefois, la généralisation de la prise en charge d’une activité physique prescrite par les complémentaires santé n’est pas encore à l’ordre du jour. Il est donc essentiel de comparer les mutuelles entre elles afin d’identifier celles qui proposent déjà des garanties permettant une prise en charge des frais de sport sur ordonnance. Malgré tout, inutile de rappeler qu’il est bon de faire du sport quel que soit l’âge.