Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

La viande blanche serait aussi nocive que la viande rouge


Une nouvelle étude remet en cause la croyance répandue selon laquelle la viande blanche, telle que le poulet, est meilleure pour le taux de cholestérol que la viande rouge, comme le bœuf, le porc ou encore l’agneau.

Une nouvelle étude révèle que la viande blanche serait tout aussi nocive pour le taux de cholestérol que la viande rouge

Cette étude vient contrecarrer la croyance répandue selon laquelle la viande blanche est plus saine que la viande rouge. Cette croyance repose sur diverses études d’observation qui ont établi un lien entre la consommation de viande rouge et un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire.

Cependant, les chercheurs de cette nouvelle étude soutiennent l’idée que le lien entre la viande blanche et le cholestérol n’a pas fait l’objet d’une attention suffisante dans la littérature spécialisée. Ainsi, ils ont entrepris d’étudier ce lien plus en détails.

Les chercheurs ont testé l’impact de différents apports en viande sur les niveaux de lipides et de lipoprotéines pouvant causer la formation de dépôts graisseux sur les artères. Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue American Journal of Clinical Nutrition.

Comparer la consommation et la non-consommation de viande

Les chercheurs ont divisé des hommes et des femmes en bonne santé en deux groupes, selon qu’ils consommaient régulièrement des niveaux élevés ou de faibles niveaux d’acides gras saturés. Au sein de ces deux groupes, les chercheurs ont assigné de manière aléatoire les participants à un groupe de viande rouge, un groupe de viande blanche et un groupe de régime sans protéines.

Dans chaque groupe, les participants, âgés de 21 à 65 ans et dont l’indice de masse corporelle se situait entre 20 et 35, ont consommé les aliments alloués pendant 4 semaines.

Après l’intervention, les chercheurs ont mesuré le cholestérol des lipoprotéines de basse densité (LDL ou mauvais cholestérol), l’apolipoprotéine B, les particules de petite et moyenne LDL, ainsi que le cholestérol des lipoprotéines totales et de haute densité (HDL ou bon cholestérol).

Les viandes rouges et blanches ont des effets identiques

L’étude a révélé que le fait de s’abstenir de manger de la viande réduisait complètement le cholestérol sanguin bien plus que ne le pensaient les chercheurs.

Consommer à la fois de la viande rouge et blanche augmentait le taux de cholestérol dans le sang plus que de consommer des niveaux équivalents de protéines végétales. « Cela était dû principalement à l’augmentation des grosses particules de LDL », ont précisé les chercheurs.

Les niveaux élevés de cholestérol ne dépendaient pas de savoir si les régimes avaient également des niveaux élevés de graisses saturées.

« Lorsque nous avions planifié cette étude, nous nous attendions à ce que la viande rouge ait un effet plus négatif sur le taux de cholestérol que la viande blanche, mais nous avons été surpris que ce ne soit pas le cas. Leurs effets sur le cholestérol sont identiques lorsque les niveaux de graisse saturée sont équivalents ».

Les chercheurs ajoutent que les sources de protéines autres que la viande, telles que les légumes, les produits laitiers et les légumineuses, ont l’effet le plus bénéfique sur le taux de cholestérol.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.