Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

L’inflammation à la quarantaine accélèrerait le déclin cognitif


En vieillissant il est possible que notre capacité mentale diminue. Une nouvelle étude conclut qu’une inflammation chronique à la quarantaine pourrait accélérer ce déclin en vieillissant.

L’âge moyen de la population augmente progressivement. Le fait de vieillir est associé à un déclin progressif des capacités de réflexion. Cependant, certaines personnes en souffrent peu, alors que d’autres peuvent développer des déficits cognitifs importants.

Comprendre les facteurs de risque en jeu revêt une importance capitale. Nous connaissons déjà certains facteurs de risque comme une activité physique réduite, le tabagisme et l’obésité.

Récemment, des scientifiques se sont penchés sur le rôle potentiel de l’inflammation.

L’inflammation et ses conséquences

En tant que mécanisme protecteur qui empêche tout dommage aux tissus, l’inflammation survient en réponse à une infection ou à une blessure. Cependant, si cette inflammation aiguë persiste plus longtemps, ce que les médecins appellent inflammation chronique, elle peut causer des dommages.

Les scientifiques ont déjà établi un lien entre l’inflammation et divers problèmes de santé, notamment les maladies cardiovasculaires, le cancer, le diabète et l’asthme.

Des chercheurs américains ont tenté de savoir si l’inflammation pouvait également jouer un rôle dans le déclin cognitif.

Selon eux, d’autres études ont porté sur l’inflammation et ses effets sur le cerveau chez les seniors, mais cette fois, ils voulaient savoir si l’inflammation chronique à la quarantaine pouvait influencer le déclin cognitif chez les seniors.

Ils ont utilisé les données de 12 336 personnes âgées de 57 ans et les ont suivies pendant environ 20 ans.

Pour évaluer les niveaux d’inflammation au début de l’étude, les scientifiques ont mesuré des biomarqueurs dans le sang. En combinant les mesures de ces marqueurs d’inflammation connus, les chercheurs ont attribué à chaque personne un score d’inflammation. Environ 3 ans après le début de l’étude, ils ont également évalué chaque participant pour un autre marqueur de l’inflammation : la protéine C-réactive.

Mesurer le déclin

Les chercheurs ont évalué les capacités cognitives de chaque personne au début de l’étude, 6 à 9 ans plus tard, puis à la fin.

Au cours de l’analyse, ils ont pris en compte une série de facteurs susceptibles d’influencer les capacités de réflexion d’une personne. Ces facteurs comprenaient le niveau d’éducation et la présence de maladie cardiaque et d’hypertension.

À la fin de l’étude, les participants présentant le niveau d’inflammation chronique le plus élevé au début ont connu une baisse de leurs capacités cognitives 8% plus prononcée par rapport à ceux présentant le niveau d’inflammation le plus fiable.

De même, ceux qui avaient les niveaux les plus élevés de protéines C-réactives ont vu leur capacité mentale décliner de 12%.

« Globalement, le changement supplémentaire dans les capacités de réflexion et de mémoire associé à l’inflammation chronique a été modeste », expliquent les chercheurs, « mais il était supérieur à ce qui a été observé auparavant ».

Les chercheurs ont également montré que le déclin cognitif affectait le plus sévèrement la mémoire des participants, leur capacité à parler et la planification dans une moindre mesure.

« On pense qu’un grand nombre de processus pouvant conduire à un déclin des capacités de réflexion et de la mémoire commencent à la quarantaine ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.