Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Les informations demandées sont nécessaires pour avoir accès aux devis , vous disposez d’un droit de modification ou de suppression de ces données

DMLA des seniors : une avancée technologique importante


Une équipe de chercheurs américains et suisses viennent de mettre au point un prototype de lentilles pouvant zoomer jusqu'à 2,8 fois. Une révolution en ophtalmologie qui permettrait aux nombreux seniors atteints de DMLA de mieux voir.

Les systèmes d'aides visuelles actuelles ne font pas l'unanimité chez les seniors

Les traditionnelles lentilles de contact corrigent la vue de nombreuses personnes mais n’agissent pas pour améliorer la vision floue de celles qui souffrent de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), la principale cause de cécité chez les seniors dans le monde occidental. Ceci est dû simplement au fait que corriger la mise au point de l’œil ne peut pas restaurer la vision centrale d’une rétine endommagée par une DMLA.

Pourtant, une équipe de chercheurs américains de l’Université de Californie à San Diego en association avec une équipe suisse de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne a conçu une lentille de contact télescopique mince qui peut basculer entre une vision normale et une vision amplifiée. Avec certaines améliorations, le système pourrait offrir aux patients atteints de DMLA une solution discrète pour améliorer leur vue.

Les aides visuelles actuelles assistent considérablement les seniors atteints de DMLA dans une variété de tâches quotidiennes importantes telles que la lecture, l’identification des visages, l’auto-soins… Seulement, ces aides n’ont pas gagné le cœur des patients tant certains systèmes constituent de véritables télescopes encombrants qui interfèrent avec les interactions sociales, ou de micro-télescopes qui nécessitent une intervention chirurgicale pour être implantés dans leurs yeux.

Eric Tremblay, de l’EPF de Lausanne explique que « pour qu’une aide visuelle soit acceptée, elle doit être pratique et discrète ». Une lentille de contact est un « compromis intéressant » entre les télescopes actuels et les implants.

Une lentille de contact télescopique commutable

Le nouveau système de lentille développé par ces équipes de chercheurs utilise des surfaces de miroirs parfaitement ajustées pour créer un télescope intégré dans une lentille de contact d’à peu près 1mm d’épaisseur. La lentille possède une double fonction : le centre de la lentille assure une vision normale, tandis que de petits anneaux optiques placés en périphérie de la lentille de contact permettent un grossissement de 2,8 fois.

Pour basculer entre les deux modes, les utilisateurs doivent porter une paire de lunettes à cristaux liquides destinée à la base pour les télévisions 3D. Ces verres bloquent sélectivement, soit la partie périphérique pour conserver une vision normale, soit la partie centrale leur permettant ainsi de zoomer.

Pour la conception de la lentille, les chercheurs ont employé le polyméthacrylate de méthyle (PMMA), un matériau particulièrement robuste utilisé dans la fabrication des lentilles de contact de première génération. La robustesse dont avaient besoin les chercheurs leur permit de placer de minuscules rainures dans la lentille pour corriger la couleur aberrante causée par la forme de la lentille, qui est conçue pour se conformer à l’œil humain.

Les tests ont démontré que la qualité de l’image agrandie à travers la lentille de contact était particulièrement nette et fournissait un champ de vision beaucoup plus vaste que celui procuré par les autres systèmes de grossissement. Mais de nouvelles améliorations sont nécessaires pour que ce système puisse être commercialisé.

« Dans l’avenir, nous espérons pouvoir aller au-delà du cœur du problème avec des traitements efficaces ou des prothèses rétiniennes », explique Eric Tremblay. « L’idéal serait que les loupes deviennent inutiles. Jusqu’à ce que nous y parvenions, les lentilles de contact peuvent fournir un moyen de rendre la DMLA un peu moins débilitante ».

A ce jour, il n’existe aucun traitement permettant de guérir une DMLA. Elle est principalement due au vieillissement naturel et peut survenir dès l’âge de 50 ans, et de manière plus fréquente après 65 ans. La DMLA touche en France plus d’1,3 million de seniors et près de 25 millions sur la planète. Assurez-vous néanmoins de bénéficier d’une bonne mutuelle senior.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.