Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Démence : les meilleures approches face à l’agitation et la psychose


Un symptôme fréquent chez les personnes atteintes de démence est l’agitation, qui peut affecter le bien-être et celui de leurs aidants. Des experts en démence ont mené une nouvelle étude et ont trouvé le moyen le plus efficace pour traiter l’agitation.

Dans un article publié dans la revue International Psychogeriatrics, des experts de plusieurs institutions de recherche américaines ont exprimé leur consensus sur les meilleures approches pour gérer les comportements liés à la démence et les symptômes psychologiques. Plus spécifiquement, ils parlent de la manière de traiter les états d’agitation et de psychose chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Cet article, basé sur des preuves présentées par des experts en démence à travers le monde, classe les meilleures méthodes de traitement de l’agitation dans la maladie d’Alzheimer, avec les approches non médicamenteuses en premier position.

« Cette recherche préconise un changement significatif par rapport à la pratique actuelle, recommandant que les traitements non pharmacologiques soient une approche de première ligne pour l’agitation dans la démence ».

Priorité aux soins centrés sur la personne et moins de médicaments

Dans cette étude, les quatre premiers traitements que les chercheurs conseillent aux professionnels de santé et à d’autres soignants sont tous non pharmacologiques, se concentrant plutôt sur les approches comportementales.

Les spécialistes conseillent avant tout l’évaluation et la prise en charge des causes sous-jacentes de l’agitation et d’autres symptômes comportementaux et psychologiques. Ils encouragent également à fournir une formation appropriée aux soignants et à adapter l’environnement où habitent les patients pour répondre à leurs besoins aussi étroitement que possible.

Selon les preuves des experts, une approche de la prise en charge centrée sur la personne et un programme d’activité adapté aux besoins des individus sont le plus souvent préférables à l’administration de médicaments pour lutter contre l’agitation.

Le citalopram, un antidépresseur, était le médicament le plus utilisé pour les symptômes comportementaux, et même celui-ci ne figurait qu’au 6e rang des recommandations. Les médicaments pour la gestion de la douleur sont également mieux classés que les autres médicaments.

Un seul antipsychotique est efficace

Pour la gestion de la psychose, y compris les hallucinations et les délires, chez les personnes atteintes de démence, les spécialistes conseillent fortement aux professionnels de santé d’évaluer d’abord soigneusement les patients pour les causes sous-jacentes et de les gérer.

Une fois de plus, les experts n’ont approuvé de manière consensuelle que la rispéridone, un antipsychotique, qui figurait en 2e position sur la liste des traitements appropriés pour les symptômes de psychose. Les chercheurs ont ajouté que la rispéridone est le seul antipsychotique dont l’efficacité dans le contexte de la démence est confirmée par des preuves scientifiques.

Ainsi, les spécialistes préconisent fortement l’utilisation d’une approche thérapeutique connue sous le nom de DICE. Cette approche nécessite l’identification des déclencheurs d’une agitation et d’autres symptômes comportementaux pour les prévenir ou les traiter de manière plus systématique.

« Les symptômes tels que la psychose et l’agitation peuvent être atténués avec de nombreux médicaments, lesquels causent des dommages dans certains cas comme des AVC. Nous savons désormais que les approches non médicamenteuses sont les meilleurs choix et sont particulièrement efficaces ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.