COMPLEMENTAIRE SANTE ASSURANCE : ACCIDENT DU TRAVAIL

La complémentaire santé assurance offre des garanties en cas d' accident du travail. Dans ce type d'arrêt de travail, indépendant de la volonté du salarié, la complémentaire santé assurance vise bien souvent à combler le manque à gagner du salarié durant cette période. Alors il est bon de regarder lors de la recherche d'une complémentaire santé assurance les garanties offertes pour ce poste. Mais avant tout voilà quelques informations concernant l'accident du travail et les garanties des complémentaire santé assurance pour l'accident du travail.

Qu'est ce qu'un accident du travail ?

Pour être un accident de travail, l'incident doit être survenu soit au cours du travail soit pendant le trajet habituel de la résidence au lieu de travail.

Que doit faire l'accidenté ?

  • Autant que possible, relever l'identité d'un ou deux témoins, ayant assisté à l'accident qui serviront lors de l'enquête qui sera menée par la sécurité sociale,
  • sauf impossibilité, déclarer l'accident à son employeur dans la journée même de l'accident et au plus tard dans les 24 heures,
  • se procurer le formulaire spécial " feuille d'accident " à trois volets et se présenter devant un médecin de son choix, muni de la " feuille d'accident " pour se faire soigner et obtenir un certificat médical. Les soins sont gratuits.

Que doit faire l'employeur ?

  • Les frais relatifs à l'accident sont gratuits ;
  • le salaire intégral de la journée de l'accident est dû par l'employeur ;
  • le versement d'indemnités journalières pour accident est supérieur aux indemnités journalières de maladie pendant toute la période d'arrêt de travail et sont versées aussi les dimanches et jours fériés ;
  • l'employé ne peut pas être licencié pendant l'arrêt de travail ;
  • obligation pour l'employeur de réintégrer ou reclasser le travailleur ensuite (en cas d'impossibilité, les indemnités de licenciement sont doublées) ;
  • en cas d'invalidité la carte de priorité est attribuée de plein droit ;
  • en cas d'incapacité permanente, l'accidenté a droit au versement d'une rente ou d'une indemnité en capital ;
  • en cas de décès les ayants droit peuvent bénéficier d'un capital-décès, du remboursement des frais funéraires (plafonné) et d'une rente.

Quel est le montant des indemnités journalières ?

Les 28 premiers jours
60 % du salaire journalier (plafonné)
A partir du 29ème jour
80 % du salaire journalier (plafonné)

Ces calculs sont plafonnés et ne peuvent en aucun cas dépasser 0,834 % du plafond de la sécurité sociale et le montant de l'indemnité journalière net que reçoit la victime ne peut dépasser le montant net de son salaire.

Quel est le montant de la rente ?

Le montant de la rente est variable et prend en compte le degré d'incapacité et le salaire de l'année précédente de l'accidenté.

Pour un salaire moyen, cette rente se monte à :

Incapacité de 50 %
25 % du salaire
incapacité de 60 %
40 % du salaire
incapacité de 70 %
55 % du salaire

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.