Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

La capacité d’équilibre sur une jambe reflète la santé de notre cerveau


Selon une nouvelle recherche, une incapacité à tenir en équilibre sur une jambe durant 20 secondes signalerait des lésions cérébrales chez les seniors en bonne santé.

L’étude, publiée dans la revue Stroke, rapporte une association entre un manque du sens de l’équilibre, un risque accru de dégâts sur de petits vaisseaux sanguins du cerveau et la réduction de la fonction cognitive chez les personnes qui apparaissent asymptomatiques.

« Notre étude a révélé que l’incapacité à s’équilibrer sur une jambe est un test crucial pour déterminer la santé du cerveau », déclare l’auteur principal, Yasuharu Tabara, de la Graduate School of Medicine à l’université de Kyoto au Japon.

La capacité à se tenir debout sur une jambe a longtemps été recommandée pour diagnostiquer certains états de santé. Une étude a récemment mis en lumière qu’il existait une association entre la quantité de temps passée à tenir en équilibre sur une jambe et le taux de toutes les causes de mortalité chez les personnes de plus de 53 ans.

En outre, certaines maladies touchant les petits vaisseaux sanguins, les rendant moins souples et survenant le plus souvent avec l’âge, interfèrent avec la circulation du sang. Cette maladie cérébrale est souvent un indicateur d’un risque élevé d’AVC.

Lésions cérébrales et équilibre

Pour cette nouvelle étude, les chercheurs ont demandé aux participants (841 femmes et 546 hommes âgés en moyenne de 67 ans) de se tenir debout sur une jambe pendant 60 secondes avec les yeux ouverts. Cet examen a été effectué deux fois. Des IRM ont été réalisées pour évaluer tout dommage lié à la maladie cérébrale touchant les vaisseaux sanguins. Les troubles cognitifs ont également été mesurés en utilisant des questionnaires.

La maladie des vaisseaux sanguins du cerveau a été associée à l’impossibilité de s’équilibrer sur une jambe pendant plus de 20 secondes. En particulier, les chercheurs ont noté une association de petits infarctus cérébraux (obstruction de l’approvisionnement en sang vers les tissus, conduisant à la mort de ces derniers), comme les infarctus lacunaires et les microbleeds (micro-hémorragies cérébrales spontanées).

Les résultats ont montré que pour ceux qui présentaient des difficultés à tenir en équilibre sur une jambe :

L’incapacité à se tenir sur une jambe pendant un temps relativement long a également été associée, de façon indépendante, à des difficultés dans le fonctionnement cognitif.

Les participants présentant ces maladies cérébrales étaient dans la plupart des cas sujets à une forte pression artérielle et avaient des artères carotides plus épaisses. Après ajustement des facteurs, les participants ayant le plus d’infarctus cérébraux montraient des temps plus courts pour se tenir en équilibre sur une jambe.

Des études antérieures ont déjà prouvé qu’il existait une relation entre l’instabilité posturale et des changements dans le cerveau, mais peu de chercheurs ont étendu cette connexion aux infarctus lacunaires et microbleeds. Le temps passé en équilibre sur une jambe peut donc être une mesure simple de l’instabilité posturale consécutive à la présence d’anomalies dans le cerveau.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.