Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Les troubles de l’alimentation moins reconnus chez les seniors


Alors que les troubles de l’alimentation sont bien documentés, leur effet sur les personnes âgées l’est beaucoup moins. Pourquoi ? Eléments de réponse.

Les troubles de l’alimentation ne sont pas exclusifs aux moins de 30 ans

« Les gens ne parviennent pas à reconnaître que les troubles de l’alimentation – anorexie mentale, boulimie et hyperphagie boulimique – peuvent frapper des personnes de tout âge », explique le Pr. Bulik, directeur du Centre d’Excellence sur les Troubles Alimentaires de l’Université de Caroline du Nord. « Ils pensent que ces troubles ne peuvent plus survenir une fois sortis de l’adolescence. Rien ne peut être aussi loin de la vérité ».

Bien que la majorité de la littérature et de la recherche sur les troubles de l’alimentation mette l’accent sur les jeunes, et en particulier sur les femmes, et que les nombreux cas se produisent chez les jeunes, il existe néanmoins beaucoup de preuves qui démontrent que ces maladies ne sont pas exclusives aux moins de 30 ans.

L’absence de diagnostic

Plutôt que de vouloir traiter ces troubles de l’alimentation, de nombreuses personnes atteintes par ces maladies continuent à vivre avec cet état depuis l’adolescence jusque tard dans la vie d’adulte. En outre, l’hypothèse erronée que les seniors ne puissent pas être affectés par des troubles de l’alimentation a un effet négatif sur le diagnostic.

« Au contraire, de nombreux membres de la famille ou les aidants professionnels attribuent la perte de poids, la malnutrition ou des symptômes inexpliqués tels que les vomissements ou la diarrhée à un processus « normal » du vieillissement ou à une autre condition médicale, plutôt qu’à un désordre de la santé mentale », explique Laurie Cooper, directrice du Centre Renfrew à Nashville.

En outre, de nombreuses personnes ayant guéri de troubles de l’alimentation peuvent rechuter. En raison de leur âge et de leur état de « reprise », des signes de rechute peuvent être interprétés différemment de la façon dont ils ont pu être interprétés lorsqu’ils étaient plus jeunes.

Malheureusement, certains symptômes de troubles de l’alimentation sont semblables à ceux qui sont associés au processus de vieillissement. Les personnes âgées peuvent nécessiter un traitement médicamenteux qui provoque des nausées, ou elles peuvent avoir des problèmes fonctionnels qui nuisent à leur capacité à obtenir l’alimentation adéquate ou planifier un régime alimentaire dédié.

Toutefois, même lorsque les seniors vivent sous assistance, les troubles de l’alimentation peuvent encore se manifester restent la plupart du temps non diagnostiqués. « Nous avons pu observer des cas d’abus de laxatifs dans les établissements de soins assistés, où les personnes âgées les prenaient comme s’il s’agissait de bonbons, mais elles présentaient pourtant clairement des troubles de l’alimentation et utilisaient les laxatifs pour se purger. Nous avons constaté des cas d’anorexie motivés par des croyances que la restriction alimentaire augmentait la longévité », explique le Pr. Bulik.

L’hypothèse erronée selon laquelle les troubles de l’alimentation sont exclusifs aux jeunes représente l’un des nombreux problèmes auxquels les seniors doivent faire face pour lutter contre ces maladies. L’aide est presque toujours nécessaire pour le traitement des troubles de l’alimentation, et la première étape vers le traitement reste le diagnostic.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.