Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

La surutilisation des statines par les seniors inquiètent les autorités


Les statines sont utilisées sans aucune preuve d’essai chez les seniors âgés aux États-Unis, avec des taux de prescription de prévention en hausse de 8,8% en 1999-2000 et de 34,1% en 2011-2012.

Une nouvelle étude montre que les seniors américains très âgés surconsomment les médicaments à base de statines

Le groupe d’âge le plus avancé, plus de 79 ans, a le plus fort taux d’utilisation de statines aux États-Unis, selon une étude publiée dans la revue JAMA Internal Medicine, un fait qui n’avait jamais étudié jusqu’alors.

La recherche, menée par le Dr. Michael Johansen de l’Ohio State University à Colombus, et le Dr. Lee Green, de l’Université d’Alberta au Canada, a utilisé les données d’une enquête sur les dépenses médicales entre 1999 et 2012.

« Bien que la communauté médicale ait adopté l’utilisation des statines en prévention primaire chez les seniors très âgés, il faut être prudent étant donné les dangers potentiels de l’expansion des traitements marginalement efficaces sur les populations non testées », expliquent les auteurs.

L’échantillon de l’enquête comprenait 13.099 personnes. Les taux de maladies vasculaires ont augmenté de 27,6% en 1999 - 2000 à 43,7% en 2011 - 2012.

« Malgré l’absence de recommandation claire pour l’utilisation des statines dans la prévention primaire chez les seniors très âgés, il y a eu une augmentation très importante de l’usage de médicaments anti-cholestérol, en dépit de peu de preuves pour guider leur utilisation ».

La prévention primaire est définie comme l’usage de statines chez les personnes sans maladie vasculaire, sans antécédents de maladie coronarienne, d’accident vasculaire cérébral ou de maladie vasculaire périphérique.

L’utilisation de la prévention secondaire est définie comme la prescription pour ceux qui ont déjà eu une maladie vasculaire. Le niveau de prescription de prévention secondaire a augmenté en 2007 après l’augmentation des incidences d’AVC et de maladies coronariennes.

La prescription de statines en hausse permanente

Le sondage de l’étude était composé de 5 interviews tous les 2 ans. Les participants ont rapporté leurs conditions démographiques et médicales ainsi que les informations de prescription de médicaments.

L’analyse a inclus tous les individus de plus de 79 ans sans maladie du foie. Les prescriptions ont été vérifiées en utilisant les données émanant des pharmacies.

La proportion des patients utilisant l’atorvastatine a atteint un pic en 2005-2006 et a ensuite régulièrement baissé, tandis que la proportion de ceux qui utilisaient la simvastatine est restée stable jusqu’en 2007-2008 avant de remonter. La proportion des patients prenant de la rosuvastatine a régulièrement augmenté après son introduction.

Un éditorial de la revue où l’article a été publié explique que l’abaissement du cholestérol avec les statines était devenu un « incontestable » moyen pour réduire le risque cardiovasculaire, mais que leur rôle dans la réduction du cholestérol n’était toujours pas prouvé.

En France, la Haute Autorité de Santé (HAS) a mené en 2010 une étude très critique sur l’usage des statines et a condamné sans appel le recours à celles-ci dans la prise en charge de l’hypercholestérolémie, car elles augmentent le risque de maladie cardio-vasculaire. Elle préconise l’usage des statines en prévention secondaire, aux effets indiscutables, en non plus en prévention primaire.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.