Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : Les taux de démence chutent aux Etats-Unis


La démence est un terme générique pour une variété de troubles neurologiques affectant des millions de personnes chaque année. Comme la maladie est plus fréquente chez les seniors et que le vieillissement de la population est estimé progresser dans la plupart des pays, on pense que la démence peut augmenter de manière exponentielle. Toutefois, certaines recherches signalent une baisse de la prévalence de la démence, en particulier aux Etats-Unis, mais également en Europe.

La maladie d’Alzheimer est la forme la plus commune de démence, qui représente 60 à 80% de tous les cas. C’est une maladie fatale, 6ème cause de décès aux Etats-Unis. Selon l’Association Alzheimer, 1 personne âgée sur 3 meurt d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence aux Etats-Unis. On estime que 5,2 millions d’Américains âgés de plus de 65 ans vivent avec la maladie et les chiffrent devraient encore augmenter. D’ici 2050, le nombre de seniors atteints d’Alzheimer devrait tripler.

La nature en pleine expansion de la démence a gagné son surnom « d’épidémie silencieuse ». Cependant, certaines études récentes ont suggéré que le risque de démence en développement peut avoir diminué au cours des 25 dernières années, en particulier dans les pays à revenu élevé. Une nouvelle étude semble appuyer cette vision optimiste.

Le risque de démence a diminué avec le temps dans certaines classes

Au moins 3 études européennes ont suggéré que le risque de démence peut avoir diminué chez les seniors, avec des hypothèses sur les changements dans le niveau d’éducation, la baisse des facteurs de risques vasculaires et la diminution globale des AVC.

Aux Etats-Unis, une étude a relevé une diminution de 20% de l’incidence de la démence par décennie entre 1977 et 2008, mais seulement chez les adultes ayant au moins un diplôme d’études secondaires.

La nouvelle recherche compare la prévalence de la démence aux Etats-Unis en 2000 et 2012. Les chercheurs ont utilisé les données de plus de 21.000 seniors (10.546 en 2000 et 10.511 en 2012). Les participants avaient en moyenne 75 ans en 2000 (58,4% de femmes) et 74,8 ans en 2012 (56,3% de femmes).

Baisse significative de la démence aux Etats-Unis

La nouvelle étude soutient les études précédentes suggérant la diminution des taux de démence. L’analyse des chercheurs a révélé que la prévalence de la démence chez les seniors de plus de 65 ans a chuté de 11,6% en 2000 à 8,8% en 2012, correspondant à une diminution absolue de 2,8% et à une diminution relative de 24%.

Les chercheurs ont également trouvé une association inverse entre le temps consacré à l’éducation et le risque de développer une démence : davantage d’années d’études a été corrélé à un risque moindre de démence.

L’éducation peut avoir influencé la tendance à la baisse de la démence soit en ayant un effet direct sur le cerveau, l’amélioration de ses capacités et de la fonction cognitive, ou indirectement, par le biais d’une association avec un comportement positif sur la santé, comme l’activité physique et une alimentation saine.

Bien qu’une augmentation du niveau d’éducation puisse expliquer en partie la baisse de l’incidence de la démence, l’explication complète de cette tendance reste encore inconnue.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.