Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : quelques secrets pour rajeunir


Plusieurs études prouvent que pratiquer une activité sexuelle régulière permet non seulement de réduire le risque de cancer de la prostate et celui du sein, mais également de paraître plus jeune que son âge.

La soixantaine, l'âge d'or des seniors

L’âge de la vieillesse véritable, celle qui se traduit principalement par la dépendance, semble être retardé grâce à un bon nombre de paramètres liés à notre époque. En effet, selon le philosophe Pierre-Henri Tavoillot, dans son interview publiée dans le Figaro hier à l’occasion de la sortie de son livre « Petit almanach du sens de la vie »,  il explique que « ce qui change désormais, c’est qu’on déconnecte le fait d’être âgé et l’enfermement dans un rôle : avant, on ne portait plus de jeans après 50 ans, les veuves restaient habillées en noir, etc. Il y avait un uniforme et un rôle dédiés à chaque période de la vie. Aujourd’hui, l’âge n’est plus une étiquette que nous condamnerait à une identité forcée ».

Il précise en outre que la soixantaine est une période où tout redevient possible, c’est l’« âge de la retraite où l’on se retrouve âgé sans être vieux ». Les seniors redécouvrent ainsi la nécessité d’avoir du temps pour soi et « certains passent des diplômes, d’autres voyagent dans le monde entier, les grands-parents ne veulent plus s’appeler mamies ou papis... D’ailleurs, on ne cesse de chercher des noms pour ces seniors qui semblent pouvoir vivre un âge d’or ».

C’est aussi ce que semble dire les résultats d’une étude menée par l’Institut Viavoice et publiée cette semaine : les seniors français sont globalement heureux. Ainsi, 62% des sondés n’ont plus peur de vieillir, même s’ils savent que la dépendance et la maladie ne sont jamais loin, et considèrent leur âge comme un atout ; 44% d’entre eux sont heureux de passer plus de temps en famille et 38% de pouvoir consacrer davantage de temps à leurs activités. De plus, 89% des seniors de plus de 70 ans se déclarent heureux.

Et si le secret de la longévité et du bien-être passait par l’activité sexuelle régulière ?

Cela peut paraître saugrenu, mais c’est pourtant ce que conclut une toute nouvelle étude menée par le Pr David Weeks, neuropsychologue à l’Hôpital Royal d’Edimbourg. En effet, il semblerait qu’avoir trois rapports sexuels par semaine rajeunirait les seniors de sept à douze ans.

3.500 participants âgés de 20 à 104 ans, dont une grande majorité autour de 50 ans, ont été auditionnés par un jury qui devait estimer leur âge derrière une vitre sans tain en les questionnant sur leur vie intime. S’il s’avère que le facteur essentiel des personnes qui paraissent  moins que leur âge est dû à la pratique d’une activité physique, la deuxième place du podium revient à une activité sexuelle régulière, au moins 3 fois par semaine.

D’autres études, menées antérieurement, avaient déjà prouvé de nombreux autres bénéfices à une activité sexuelle intense passée la quarantaine. L’une d’elles, publiée en 2004, démontrait que les hommes développeraient moins de cancers de la prostate s’ils éjaculaient au moins 20 fois au cours d’un mois, soit une réduction de 30% par rapport à ceux qui le feraient moins de 8 fois.

Les femmes ne sont pas en reste, puisque selon l’oncologue américain Khalid Mahmud, il semblerait que la stimulation des mamelons réduirait le risque d’apparition de cancer du sein. En effet, la stimulation régulière des mamelons favoriserait non seulement l’évacuation des radicaux libres et des sécrétions, qui sinon s’accumuleraient dans les seins, mais également inhiberait « la fabrication des récepteurs aux oestrogènes nécessaires à la croissance de certains cancers ».

Le psychologue israélien Tsachi Ein-Dor explique quant à lui le rôle important que joue la sexualité « pour la régulation des émotions et le maintien du bien-être psychologique, en particulier pour ceux qui étaient satisfaits de leur couple ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.