Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : Risque accru de démence après une catastrophe


À la suite du tsunami de 2011 au Japon, les seniors qui ont été arrachés de leur maison endommagée ou détruite, et qui ont perdu contact avec leurs voisins, ont montré qu’ils étaient plus susceptibles de connaître une augmentation des symptômes de la démence par rapport à ceux qui étaient en mesure de regagner leur domicile, selon une nouvelle étude de l’Harvard TH Chan School of Public Health. Cette étude a été la première à identifier la démence comme une risque pour la santé publique à l’a suite d’une catastrophe.

La perte de l’interaction sociale augmente la démence chez les seniors

L’étude a été publiée dans la revue Proceedings of National Academy of Sciences . « À la suite de catastrophes, la plupart des gens se concentrent sur les questions de santé mentale, comme le syndrome de stress post-traumatique », a déclaré Hirohyki Hikichi, chercheur à la Harvard Chan School et auteur principal de l’étude. « Mais notre étude suggère que le déclin cognitif est également une question importante. Il semble que la relocalisation dans un abri temporaire après une catastrophe peut avoir l’effet involontaire non seulement de séparer les gens de leur maison, mais également de leurs voisins. Et les deux peuvent accélérer le déclin cognitif chez les personnes vulnérables ».

Les chercheurs de la Harvard Chan School, en collaboration avec des scientifiques japonais, ont été en mesure de procéder à une « expérience naturelle » au sein d’un groupe de seniors de la ville côtière d’Iwanuma, située à environ 80km à l’ouest de l’épicentre du séisme, où près de la moitié de la superficie des terres ont été inondées par le tsunami. Sept mois avant la catastrophe, les seniors d’Iwanuma avaient été interrogés au sujet de leur santé dans le cadre d’une étude sur le vieillissement. Deux ans et demi après le tsunami, les chercheurs ont mené une enquête de suivi dans ce même groupe de seniors.

Le taux de démence a triplé après le tsunami

Sur le 3566 survivants de la catastrophe âgés de plus de 65 ans, certains ont pu regagner leur foyer et d’autres en ont été chassés. 38% ont déclaré avoir perdu des parents et/ou des amis et 58,9% ont signalé des dommages matériels. Dans l’enquête pré-tsunami, 4,1% des seniors interrogés avaient été évalués avec des symptômes de démence ; après le tsunami, ce pourcentage est passé à 11,5%. La prévalence de l’AVC a également augmenté, passant de 2,8% à 6,5%, de même que la prévalence de l’hypertension (de 54% à 57,2%). Le pourcentage de personnes qui ont déclaré ne plus avoir eu d’interaction avec leurs voisins a presque doublé, passant de 1,5% à 2,9%.

Ceux qui ont peu obtenir un logement temporaire après que leur maison ait été détruite ou endommagée lourdement, présentaient les plus hauts niveaux de déclin cognitif. Les personnes dont les maisons ont été plus gravement endommagées ont connu un déclin cognitif. La dépression et la diminution des interactions sociales informelles avec les amis et les voisins semblent jouer un rôle dans ce lien. En revanche, la perte de parents et/ou d’amis n’a pas semblé influer sur les capacités cognitives.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.