Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : une mauvaise audition peut entraîner une mauvaise mémoire


De nouvelles recherches ont révélé un risque accru de déficience cognitive légère chez les seniors ayant une déficience de l’audition centrale. Les résultats suggèrent que cette forme de perte auditive peut avoir un mécanisme lié à la neurodégénérescence.

Étudier perte d’audition chez les seniors

L’âge est un facteur de risque important pour la perte auditive. Environ un quart des seniors âgés de 65 à 74 ans et la moitié de ceux de plus de 75 ans présentent une déficience auditive invalidante. Et à l’échelle du monde entier, un tiers des personnes âgées ont une forme invalidante de perte auditive.

Une nouvelle étude, menée par Rodolfo Sardone de l’Université de Bari en Italie, a examiné le lien entre une forme de perte auditive liée à l’âge et le risque de développer une déficience cognitive légère (MCI).

La MCI est un type de déclin cognitif qui, bien que perceptible, n’est pas assez important pour interférer avec les activités quotidiennes.

Des recherches antérieures ont montré qu’entre 15 et 20% des seniors âgés de plus de 65 ans sont susceptibles d’avoir une MCI, laquelle est également un facteur de risque pour la maladie d’Alzheimer.

Cette nouvelle étude a porté sur la perte auditive périphérique et centrale. La première est due à des problèmes dans l’oreille interne et les nerfs auditifs, tandis que la seconde affecte les capacités de traitement du son du cerveau.

Sardone et ses collègues ont examiné plus de 1600 personnes qui ont participé à l’étude Great Age, et leurs résultats seront présentés à la 70e réunion annuelle de l’American Academy of Neurology, qui se tiendra à Los Angeles en avril prochain.

La perte auditive peut doubler le risque de MCI

Sardone et ses collègues ont eu accès à des données sur 1604 participants à l’étude Great Age. Ils étaient âgés en moyenne de 75 ans. Les participants ont été invités à entreprendre une série de tests d’audition et à faire tester leur mémoire et leur raisonnement. Près de 26 % d’entre eux présentaient une perte d’audition périphérique et 12 % avaient une perte d’audition centrale. Environ 33 % des participants ont reçu un diagnostic de MCI qui a été donné en utilisant les critères bien établis de Petersen.

Dans l’ensemble, les personnes ayant une perte auditive centrale avaient deux fois plus de chances de développer une MCI que les seniors dont l’ouïe était intacte. Plus précisément, sur les 192 seniors qui avaient une perte auditive centrale, 144 avaient également une MCI. Cela représente environ 75% du total. En comparaison, sur les 609 seniors sont l’ouïe était intacte, 365 d’entre eux avaient une MCI, ce qui équivaut à seulement 60 %.

« Ces résultats préliminaires suggèrent que la perte auditive centrale peut partager la même perte progressive de fonctionnement dans les cellules du cerveau qui se produit dans le déclin cognitif, plutôt que la privation sensorielle qui se produit avec une perte auditive périphérique », a commenté Rodolfo Sardone.

« C’est un problème de perception. Les tests de perception de l’ouïe devraient être donnés aux seniors de plus de 65 ans et aux personnes atteintes de troubles cognitifs », a-t-il conclu.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.