Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : utiliser votre ordinateur réduit le déclin cognitif


Une nouvelle étude révèle que l’utilisation d’un ordinateur pourrait avoir une influence positive sur les facultés du cerveau  des seniors.

À mesure que nous vieillissons, notre cerveau fait face à un déclin inévitable. Non seulement il rétrécit physiquement, mais il doit également affronter des changements au niveau cellulaire et vasculaire.

L’incidence des AVC, des lésions dans le cerveau et de la démence augmente aussi avec l’âge.

Ce déclin, aussi inévitable soit-il, affecte certains seniors plus que d’autres. Cette disparité entre les individus a suscité de nombreuses recherches au cours de ces dernières années.

Les études ont principalement porté sur les effets de l’activité physique et mentale, l’alimentation et l’utilisation de suppléments. Tous ces facteurs semblent jouer un rôle dans le maintien de la jeunesse et de la vigueur du cerveau.

Il existe plusieurs problèmes dans la mesure de l’impact d’un facteur sur le vieillissement du cerveau. Par sa définition même, le vieillissement du cerveau est attaché à un corps vieillissant, qui ont tous deux eu des myriades d’expériences, tant positives que négatives.

La quantité d’activité mentale est l’un des facteurs qui pourraient avoir une incidence sur le niveau d’agilité mentale au cours de la vieillesse.

La preuve du rôle protecteur de l’activité cognitive

Une étude réalisée en 2014 avait constaté que les personnes faisant appel à leur cerveau plus fréquemment montraient souvent moins de réduction du volume des parties du cerveau impliquées dans la maladie d’Alzheimer, comme l’hippocampe.

D’autres recherches ont révélé que les personnes ayant des professions stimulantes sur le plan cognitif, comme les médecins, les musiciens, les pilotes et les architectes, peuvent maintenir leur agilité cognitive au cours de leur vieillesse.

Cependant, tous les résultats ont soutenu l’hypothèse que l’activité mentale au cours du vieillissement pouvait réduire le déclin cognitif. Pour cette raison, des chercheurs de la clinique Mayo ont adopté un nouveau regard sur l’interaction entre un esprit actif, la pensée et la mémoire chez les seniors.

Les chercheurs ont ainsi suivi 1929 seniors de plus de 70 ans durant 4 ans. Ils ont été invités à remplir un questionnaire portant sur les types d’activités mentales qu’ils pratiquaient régulièrement. Tous ont pris part, par groupe, à de activités telles que l’informatique, l’artisanat, la lecture et des activités sociales.

Les ordinateurs réduisent le déclin cognitif chez les seniors

Les résultats ont été très marqués pour ceux qui utilisaient les ordinateurs. Les données ont montré que les seniors qui utilisaient un ordinateur de manière hebdomadaire étaient moins susceptibles de développer des problèmes de mémoire et de pensée. Dans le groupe d’activités informatiques, 17,9% des seniors ont montré un déclin cognitif léger, contre 30,9% chez ceux qui n’utilisaient pas d’ordinateur.

Dans l’ensemble, les seniors du groupe informatique étaient 42% moins susceptibles de montrer un déclin cognitif.

Dans les autres groupes, la réduction du déclin cognitif était de :

« Les résultats montrent l’importance de garder un esprit actif à mesure que nous vieillissons. Les seniors devraient donc envisager des activités comme celles-ci pour garder un esprit sain plus longtemps », concluent les chercheurs.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.