Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : nouvelle découverte pour une meilleure mémoire


Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Neuron, des chercheurs américains ont constaté qu’ils pouvaient solliciter la concurrence des neurones dans l’hippocampe, siège de la mémoire, en faveur des neurones nouvellement créés, et ainsi favoriser une meilleure mémoire au cours du vieillissement.

Lutte entre nouveaux neurones et anciens dans l’hippocampe

Nous avons des milliards de neurones dans le cerveau, présents dès la naissance, excepté dans l’hippocampe. Enfoui profondément sous les plis du cortex cérébral, les cellules souches neuronales de l’hippocampe continuent de générer de nouveaux neurones, incitant à une lutte entre les nouveaux et les anciens pour s’établir dans le lieu de la formation de la mémoire.

A mesure que le cerveau humain arrive à maturité, les connexions entre les neurones âgés deviennent plus fortes, plus nombreuses et plus imbriquées, ce qui rend l’intégration de nouveaux neurones plus difficile. Les cellules souches neurales deviennent alors moins productives, entraînant une baisse de la neurogénèse. Avec moins de nouveaux neurones pour aider à trier les souvenirs, le cerveau peut devenir moins efficace pour conserver des souvenirs séparés et les restituer fidèlement.

« L’hippocampe nous permet de former de nouveaux souvenirs qui nous aident à naviguer dans nos vies », expliquent les chercheurs. « Et la génération de nouveaux neurones à partir des cellules souches (neurogénèse), est essentielle pour conserver séparément des souvenirs similaires ».

Rajeunissement de l’hippocampe

Les chercheurs ont surexprimé sélectivement un facteur de transcription, le Klf9, seulement dans les neurones les plus âgés chez la souris, lesquelles ont éliminé plus d’un cinquième de leurs épines dendritiques, et ont augmenté le nombre de nouveaux neurones.

« Parce que nous pouvons le faire de manière réversible, à tout moment dans la vie des animaux, nous pouvons rajeunir l’hippocampe avec de nouveaux neurones », commentent les chercheurs.

Les chercheurs ont utilisé une seconde stratégie pour éliminer une protéine importante pour les épines dendritiques (Rac1), seulement dans les neurones âgés et ont obtenu des résultats similaires : l’augmentation de la survie des nouveaux neurones.

Afin de conserver deux souvenirs similaires séparés, l’hippocampe active deux populations différentes de neurones pour coder chaque souvenir dans un processus appelé séparation. Lorsqu’il y a un chevauchement de ces deux populations, les chercheurs pensent qu’il est plus difficile pour un individu de faire la distinction entre les deux souvenirs semblables formés dans deux contextes différents. Si les souvenirs sont encodés dans le chevauchement des populations neuronales, l’hippocampe peut restituer l’un des deux souvenirs de façon inappropriée. Si les souvenirs sont encodés dans des populations qui ne se chevauchent pas, l’hippocampe les stocke séparément et les restituent uniquement lorsque cela est approprié.

Les souris avec une augmentation de la neurogénèse ont présenté moins de chevauchement entre les deux populations de neurones et avaient des souvenirs plus précis et plus forts ce qui démontre, selon les chercheurs, une amélioration de la séparation.

« Nous pensons qu’en augmentant la capacité de l’hippocampe à faire ce qu’il doit et ne pas récupérer les informations passées lorsque c’est inapproprié peut aider les personnes souffrant de troubles de stress post-traumatique, de déficience cognitive légère ou perte de mémoire liée à l’âge », concluent les chercheurs.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.