Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : nouvelle découverte sur les causes de la DMLA


Une nouvelle recherche de l’université de Southampton en Angleterre donne un nouvel éclairage sur les causes possibles de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), la principale cause de perte de vue chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

L’étude, publiée dans la revue Experimental Eye Research, montre qu’un groupe de protéines, qui sont liées à la maladie d’Alzheimer, sont en mesure de s’accumuler dans la rétine et de l’endommager. Les chercheurs espèrent que cette découverte pourra conduire à de meilleurs traitements pour les patients.

La DMLA touche essentiellement les seniors

La DMLA est une maladie progressive qui provoque la mort des photorécepteurs de la rétine, des cellules sensibles à la lumière à l’arrière de l’œil. Les dégâts les plus graves se produisent dans la macula, une petite zone de la rétine qui est nécessaire à la vision centrale pour la lecture, la conduite et d’autres tâches quotidiennes.

Il existe deux types différents de DMLA : humide et sèche. Dans la DMLA humide, la croissance des vaisseaux sanguins qui fuient et endommagent la rétine peut être arrêtée. Cependant, cela ne fonctionne pas pour tout le monde. Il est possible de gérer la DMLA humide mais pas de la guérir. En revanche, la DMLA sèche n’a aucun traitement encore approuvé.

Le Dr. Arjuna Ratnayaka, maître de conférences en sciences de la vue à l’université de Southampton, qui a dirigé l’étude, déclare : « Nous savons que la DMLA est causée par une combinaison de facteurs de risques génétiques, environnementaux et de mode de vie. Cette découverte pourrait ouvrir de nouvelles possibilités pour comprendre comment la rétine est endommagée au cours du vieillissement. Ces progrès sont importants si nous voulons développer de meilleurs traitements de la DMLA dans l’avenir ».

« La DMLA touche actuellement plus de 600.000 personnes au Royaume-Uni et 50 millions dans le monde. Ce chiffre devrait croître significativement à mesure que notre société vieillit. Nous avons besoin de toute urgence de nouveaux traitements pour empêcher les gens de passer leurs dernières années de vie aveugles », poursuit-il.

La DMLA et Alzheimer seraient liés

L’étude, qui a utilisé deux cultures cellulaires et des modèles de souris, a analysé la rapidité des protéines bêta-amyloïdes, une cause probable de la maladie d’Alzheimer, à entrer dans la rétine et la façon dont elles l’endommagent.

Les chercheurs ont constaté que les protéines bêta-amyloïdes sont entrées dans les cellules de la rétine dans les 24h après l’exposition et ont commencé à briser la structure des cellules.

« La vitesse à laquelle ces protéines sont entrées dans les cellules de la rétine était inattendue. Ces résultats ont donné un aperçu de la façon dont une rétine normale et saine peut passer à une DMLA. Nous espérons que cela pourra conduire à la conception de meilleurs traitements pour les patients à l’avenir », commentent le Dr. Ratnayaka.

La prochaine étape de l’équipe de recherche du Dr. Ratnayaka sera d’évaluer la façon sont les protéines bêta-amyloïdes entrent dans les cellules rétiniennes et d’étudier de plus près la façon dont les dommages se produisent pour établir des mesures de prévention ou des options de traitement.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.