Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : le lithium pour augmenter la durée de vie


Le lithium est un médiatement stabilisateur de l’humeur utilisé pour traiter les patients souffrant d’un trouble bipolaire. Selon une nouvelle étude, il pourrait également ouvrir la voie à des médicaments anti-vieillissement.

Le lithium augmente de 18% la durée de vie

Publiée dans la revue Cell Reports, cette étude révèle qu’une faible dose de lithium administrée à des mouches des fruits a permis à celles-ci de vivre plus longtemps.

Pour atteindre ces résultats, les chercheurs, menés par le Dr. Jorge Ivan Castillo-Quan, de l’University College of London, ont administré des doses différentes de chlorure de lithium à 160 mouches adultes.

La mouche des fruits, ou Drosophila melanogaster, est un modèle idéal pour étudier la génétique humaine. Ces insectes partagent 75% des mêmes gènes causant des maladies chez les hommes.

Les chercheurs ont constaté que, lorsque les mouches ont reçu de faibles doses de lithium à l’âge adulte, elles ont vécu en moyenne 16 à 18% de plus que les mouches qui ont reçu du chlorure de sodium, indépendamment de la constitution génétique des insectes.

Les effets de l’allongement de la durée de vie étaient plus importants avec des doses fréquentes et ponctuelles : les mouches âgées qui ont reçu une dose unique de lithium ont vécu en moyenne 13% plus longtemps, tandis que les jeunes mouches qui ont été traitées durant 15 jours avant de recevoir un médicament de contrôle ont également eu une durée de vie plus longue.

Aucun effet indésirable n’a été identifié avec de faibles doses de lithium et les mouches ont continué de produire une progéniture en bonne santé. Des doses plus élevées  ont cependant réduit la durée de vie des mouches.

Le lithium bloque la GSK-3 pour augmenter la durée de vie

En étudiant comment le lithium a augmenté la durée de vie des mouches, les chercheurs ont constaté l’activité d’une molécule présente dans le médicament, la GSK-3, ou glycogène synthase kinase-3.

La GSK-3 a été identifiée comme ayant un lien avec le développement de maladies liées à l’âge comme la maladie d’Alzheimer et Parkinson.

En outre, les chercheurs ont découvert que, en même temps que le blocage de la GSK-3, le lithium favorise l’activité d’une autre molécule impliquée dans la protection des cellules contre le stress oxydatif, un acteur clé dans le processus de vieillissement.

Sur la base de leurs conclusions, les chercheurs suggèrent que le ciblage de la GSK-3 pourrait être une cible thérapeutique prometteuse dans la lutte contre le vieillissement.

« Pour améliorer notre qualité et durée de vie, nous devons retarder l’apparition des maladies liées à l’âge en prolongeant la période saine de nos vies. L’identification d’une cible thérapeutique pour le vieillissement est une étape cruciale dans cette réalisation. En ciblant la GSK-3, nous pourrions découvrir de nouvelles façons de contrôler le processus de vieillissement chez les mammifères, y compris chez les humains », commentent les chercheurs.

« Cette recherche a le potentiel non seulement d’aider à créer une génération plus âgée et en meilleure santé, mais également de fournir des indications importantes sur la façon dont nous pourrions potentiellement traiter ou empêcher des maladies liées au vieillissement comme Parkinson ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.