Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : la dépression est un vrai problème de santé


Les problèmes de santé, la réduction des revenus ou le décès d’un proche sont quelques-unes des difficultés rencontrées lorsque l’on est senior. Il n’est donc pas surprenant que près de 20% des seniors français rencontrent une certaine forme de dépression. Malgré ce chiffre, la dépression des seniors est souvent négligée et non traitée.

La plupart des seniors pensent que la dépression est une condition liée au vieillissement

Selon les autorités de santé, les seniors considèrent souvent la dépression comme une partie « normale » du vieillissement. En d’autres termes, les gens pensent qu’elle est une réaction naturelle au veuvage, à la maladie chronique ou à d’autres défis qui se produisent souvent tard dans la vie.

La plupart des individus pensent : « Si je perdais ma capacité à marcher ou perdais la vue ou l’ouïe, ou encore des gens que j’aime, alors il serait normal que je déprime en vieillissant ». Une enquête menée aux États-Unis auprès de seniors de plus de 65 ans a révélé que seulement 38% des personnes âgées savent que la dépression est un problème de santé, tandis que 58% pensent qu’il est normal de souffrir de dépression à un âge avancé. En conséquence, la majorité des seniors souffrant de dépression ne reçoivent aucun traitement pour cette condition.

La dépression non traitée peut augmenter le risque d’apparition d’autres conditions de santé et gravement nuire à la qualité de vie. Une étude de 2015 a montré un lien entre certains symptômes de la dépression et un risque accru de suicide. Les taux de suicide chez les seniors sont particulièrement élevés : 28% des suicides en 2010 en France concernaient les seniors de plus de 65 ans, les femmes étant les plus touchées (3 fois plus que les hommes).

Les facteurs de risques de dépression

Les seniors sont souvent confrontés à des situations stressantes et émotionnelles, pouvant fortement impacter sur leur santé mentale. Par exemple, le veuvage, particulièrement fréquent chez les seniors, conduit fréquemment à des symptômes de dépression clinique au cours du mois du décès. Parmi ces seniors touchés, 50% restent cliniquement déprimés après un an.

Les problèmes de santé sont l’origine la plus fréquente de dépression : maladie d’Alzheimer, Parkinson, maladies cardiaques, cancer, arthrite…

Chez les seniors, des changements dans la vie quotidienne peuvent se révéler difficiles à vivre et à affronter, comme la retraite. « Le travail favorise la confiance en soi, l’exercice physique et mental, l’amitié et le sentiment d’appartenance », explique Robert Laura dans un livre, en notant que la perte de l’amitié est l’une des questions les plus difficiles à la retraite.

« La plupart de ces relations est lié aux lieux de travail et aux fonctions. À la retraite, on ne planifie plus les rencontres et dès que le travail est parti, le réseau social s’en est également allé », poursuit Robert Laura. Une étude a montré récemment que les seniors qui voyaient peu ou pas leurs proches étaient 2 fois plus susceptibles de développer une dépression, indépendamment du fait d’avoir des contacts électroniques ou téléphoniques.

En outre, certains médicaments peuvent aussi déclencher une dépression, comme ceux pour l’hypertension artérielle.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.