Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Seniors : Utilisation des cellules souches pour restaurer la testostérone


L’hypogonadisme est une condition qui affecte près d’un tiers des seniors masculins. L’option de traitement la plus courante est la thérapie de remplacement de la testostérone, mais la pratique peut avoir des effets secondaires importants. Une nouvelle recherche sur les cellules souches suggère qu’un traitement alternatif pourrait bientôt être disponible.

L’hypogonadisme et les seniors

La testostérone est une hormone essentielle pour la croissance corporelle et cognitive, et le développement sexuel des hommes durant la puberté.

Avec l’âge, les niveaux naturels de testostérone diminuent, mais l’hypogonadisme est une condition dans laquelle le corps produit des niveaux de testostérone relativement bas.

Ces taux réduits peuvent conduire à des troubles de l’humeur, une baisse de la libido, et une diminution de la force musculaire et osseuse.

Les faibles niveaux de testostérone associés à l’hypogonadisme sont parfois dus à des dysfonctionnements des testicules, de l’hypophyse ou de l’hypothalamus. Environ 30% des seniors masculins seraient touchés par la condition.

L’approche clinique commune est une thérapie de remplacement de la testostérone. Toutefois, une quantité importante d’études ont montré des effets secondaires, comme un risque de thromboembolie veineuse et de thrombose veineuse profonde.

Une nouvelle étude sur les cellules souches suggère qu’il peut y avoir un autre type de traitement.

Un nouveau traitement alternatif pour traiter l’hypogonadisme

La testostérone est le résultat d’un processus long. Les cellules de Leydig, qui se trouvent dans les testicules, produisent des androgènes, des hormones qui sont ensuite biosynthétisées en testostérone.

Des chercheurs chinois ont examiné la possibilité de créer artificiellement des cellules de Leydig en utilisant la reprogrammation cellulaire directe, une technique plus rapide et plus sûre afin d’obtenir le type de cellule désirée. Ils ont pensé que transformer directement les cellules de la peau en cellules de Leydig, puis les transplanter chez les mâles atteints d’hypogonadisme serait la meilleure approche régénérative.

Leurs résultats ont été un succès. Les chercheurs ont réussi à reprogrammer directement les cellules de la peau chez les souris en des cellules de Leydig. Ils ont ensuite transplanté ces cellules de Leydig dans des testicules de rats et de souris déficientes en testostérone.

Les cellules ont non seulement survécu, mais ont également réussi à rétablir des niveaux normaux de testostérone chez les mâles atteints d’hypogonadisme.

Le succès de cette entreprise scientifique suggère une alternative prometteuse à la thérapie de remplacement des androgènes. « En fin de compte, nous espérons que cette recherche ouvrira la voie à des essais cliniques testant une nouvelle approche de la médecine alternative pour traiter la carence en androgènes chez les hommes », commente Zhijian Su, de l’université de Jinan et auteur principal de l’étude.

« Notre étude est la première à présenter une méthode pour générer des cellules de Leydig au moyen d’une reprogrammation cellulaire directe. Cette source alternative de cellules de Leydig sera d’une grande importance pour la recherche fondamentale et offre la perspective attrayante de l’application clinique dans le domaine de la médecine régénérative », souligne Yadong Huang, co-auteur de l’étude.

Les chercheurs chinois espèrent que les recherches futures se concentreront sur l’amélioration de l’efficacité de leur approche et contribueront à créer une population pure de cellules de Leydig.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.