Seniors : causes et traitements de la calvitie féminine

...

Il est normal que les femmes perdent des cheveux chaque jour, mais lorsque des plaques d’alopécie ou des éclaircissements apparaissent, cela peut être dû à la calvitie féminine.

Qu’est-ce que la calvitie féminine ?

La perte d’environ 50 à 100 cheveux par jour est considérée comme normale, et une nouvelle croissance remplace généralement ces  derniers. Si une femme présente une calvitie, les cheveux perdus ne sont cependant pas renouvelés.

La calvitie féminine est un type de perte de cheveux qui affecte les femmes. Son nom médical est l’alopécie androgénétique. Bien que les hommes et les femmes puissent la développer, elle n’est pas aussi répandue chez les femmes et apparaît différemment.

Contrairement aux hommes qui ont tendance à développer un front dégarni, les femmes avec une calvitie éprouvent généralement l’amincissement général des cheveux, ce qui affecte leur volume. La calvitie féminine est persistante, augmente avec l’âge, et moins de 50% des femmes ont une chevelure complète toute leur vie.

Les causes de la calvitie féminine

La génétique semble être un facteur important dans le développement de la calvitie féminine et les femmes peuvent hérité du gène de la calvitie de l’un de leurs parents. Elle se développe souvent après la ménopause et on pense que les changements hormonaux peuvent également être un facteur contributif.

La calvitie féminine peut aussi être liée à une maladie auto-immune rare, l’alopecia areata, laquelle provoque l’attaque du système immunitaire par les follicules pileux conduisant à la chute des cheveux.

Certains médicaments, comme ceux utilisés pour traiter le cancer, peuvent causer la perte de cheveux comme effet secondaire. Cependant, les cheveux repoussent habituellement une fois qu’une personne a cessé de prendre le traitement.

Une perte de cheveux peut également survenir après une maladie grave, telle qu’une infection importante, une forte fièvre ou une intervention chirurgicale.

Enfin, une femme peut connaître la calvitie si elle porte fréquemment des couvre-chefs qui tirent sur les cheveux.

Les traitements de la calvitie féminine

Le type de traitement recommandé dépend surtout de l’ampleur de la perte de cheveux. Il pourra aider à prévenir la perte de cheveux et entraîner la repousse de certains. Dans la plupart des cas, un traitement à long terme est nécessaire pour prévenir la perte de cheveux récurrente. Dans tous les cas, munissez-vous d’une mutuelle senior pour faire face aux dépenses de santé liées à votre calvitie féminine.

Minoxidil : le minoxidil est un médicament topique utilisé pour traiter la perte de cheveux. Le traitement est appliqué sur le cuir chevelu chaque jour et stimule la croissance des cheveux, tout en prévenant leur amincissement. Six à 12 mois peuvent être nécessaires pour observer les résultats.

Spironolactone : ce diurétique est couramment utilisé pour traiter la calvitie féminine, mais offre des effets secondaires bénins et désagréables. Déconseillé aux femmes enceintes.

Greffe de cheveux : diverses techniques peuvent être utilisées. En général, sous anesthésie locale, le médecin prélève des cheveux sur une zone pour les greffer sur une autre dégarnie.

Traitement au laser : si certaines études ont montré une efficacité de la thérapie laser pour traiter la calvitie féminine, cette technique n’est pour le moment pas totalement au point.